Violences sexistes, riposte féministe aux César 2020 : des militantes anti-Polanski tentent de forcer l'entrée de la salle Pleyel, Jean Dujardin sort de son silence

Les Césars 2020 ont été perturbés par des manifestations de féministes anti Roman Polanski qui ont tenté de forcer l'entrée de la salle Pleyel et Jean Dujardin sort de son silence

Violences sexistes, riposte féministe aux César 2020 : des militantes anti-Polanski tentent de forcer l'entrée de la salle Pleyel, Jean Dujardin sort de son silence

Vendredi 28 février, à quelques heures seulement de la cérémonie des Césars, le quartier et les abords de la salle Pleyel à Paris ont été envahis par de très nombreuses militantes féministes venues protester contre la nomination de Polanski. 

Manifestation anti Polanski aux Césars

De nombreuses militantes féministes

Plus d'une centaine de militantes féministes étaient au rendez-vous pour dénoncer et contester les 12 nominations du film "J'accuse" de Roman Polanski.

Douze nominations, comme le nombre de victimes présumées qui ont témoigné contre le réalisateur en l'accusant de viol et agression. "Polanski violeur, cinéma coupable", crient-elles dans la rue en arborant des affiches avec des inscriptions pour le moins directes : "Violences sexistes", "riposte féminine", ou encore "Douze nominations pour viol" et "Césars de la honte", etc...

A LIRE: Césars 2020 l'affaire Polanski embarrasse, Brad Pitt refuse le César d'honneur, l'Académie prend une décision historique

 Césars de la honte pour les féministes

Rarement des Césars auront fait parler d'eux

Depuis l'annonce des nommés, la toile s'agite. A l'heure de la libération de la parole via le mouvement #MeeToo, cela est vécu comme une provocation.

Entre appels au boycot et affiches anti-Polanski, nombreux sont ceux qui conspuent le réalisateur franco-polonais. Pourtant, l'homme de 86 ans peut encore compter sur quelques soutiens plus discrets.

Mais il y en a un qui jusqu'à présent était sans réactions, c'est Jean Dujardin l'acteur principal du film.

Jean Dujardin sort de son silence

Jean Dujardin sort de son silence

Jean Dujardin a finalement décidé de prendre la parole. Le compagnon de Nathalie Pélachat a posté sur son compte Instagram, une série de deux clichés issus du film.

"Je voudrais simplement rappeler que "J'accuse" est le titre d'un article célèbre d'Emile Zola, et j'espère que ça ne gêne personne. Je vous souhaite une bonne soirée", ajoute-t-il avec agacement et satire.

Un message bien évidemment apprécié par Emmanuelle Seigner, l'épouse de Roman Polanski. "Bravo Jean"lui réplique-t-elle dans un commentaire, suivi de trois coeurs.