Policiers en garde à vue : une cache de drogue découverte près du CSI 93

Les policiers actuellement en garde à vue, sont déférés devant un juge d'instruction, alors qu'une cache de drogue vient d'être découverte tout près de du parking du CSI 93, L'enquête prend une tournure inquiétante pour les fonctionnaires soupçonnés de faits graves.

Policiers en garde à vue : une cache de drogue découverte près du CSI 93

Les six policiers arrêtés lundi dernier sont à ce jour toujours en garde à vue.

On apprend aujourd'hui 2 juillet 2020 qu'une cache de drogue, constituée de d'herbe et de résine de cannabis vient d'être découverte tout près du stationnement de la Compagnie d'intervention et de sécurisation de Seine-Saint-Denis.

Cache de drogue trouvée près du CSI 93

Cache de drogue

La drogue a effectivement été retrouvée non loin du parking de la Compagnie d'intervention du 93. Plusieurs policiers ont en effet été arrêtés lundi 30 juin dernier.

Le Parisien révèle aujourd'hui qu'une quantité de drogue non négligeable, de près d'un kilo a été trouvée dissimulée sous des feuillages. L'enquête s'étoffe et prend de l'ampleur.

Des policiers en garde à vue dans le 93

Racket des dealers

Le kilo de drogue a été découvert par la police des polices (IGPN), emballé dans des petits sacs et les enquêteurs ont pour le moment de sérieux soupçons quant à cette découverte de ces produits stupéfiants qui pourrait bien provenir et avoir un rapport avec le racket des dealers.

Une troublante similitude avec une autre prise qui avait été faite près des habitations toutes proches du service policier en question. C'est un chien policier qui avait découvert du cannabis emballé et reconditionné à l'identique en 2019.

Des policiers déférés à un juge d'instruction

Faits graves reprochés

C'est à ce moment qu'une enquête préliminaire s'ouvrait. Des analyses et des vidéos sont versées au dossier.

Les faits reprochés aux six policiers en garde à vue de la compagnie d'intervention de Seine-Saint-Denis, sont les suivants : "Vol", "séquestration", "usage de stupéfiant", et "usage de faux en écriture publique". Les investigations et le début de l'enquête ont débuté à l'automne 2019.

Affaires policiers en garde à vue

Sur écoute

Les fonctionnaires de police étant placés sur écoute, révélait aux enquêteurs que certains policiers se vantaient d'avoir organisé un système afin de racketter des délinquants et autres trafiquants de drogue.

Une vidéo montre par ailleurs, que des policiers placent de la drogue au pied d'un homme interpellé, afin de finir par l'accuser qu'il en est le détenteur. Toute la scène est filmée par une caméra de surveillance en 2019.

Des policiers accusés de trafics de drogue

Une quinzaine de plaintes

La CSI du 93, est actuellement sous le coup de plus de quinze plaintes, qui s'ajoutent à une autre affaire la concernant suite à une interpellation violente qui remonte au mois d'août 2019.

Cette affaire fait tellement de bruit, que les autorités compétentes en la matière ont décidé de suspendre totalement cette unité qui comporte 150 policiers, qui seront par ailleurs tous mutés très rapidement.

Cache drogue découverte prés du CSI 93

Les policiers du CSI 93 soupçonnés, et entendus par l'IGPN, sont déférés ce jeudi 2 juillet 2020 devant un juge d'instruction à Bobigny pour les faits suivants : "Extorsion de fonds", "Violences par personnes dépositaires de l'autorité publique", "faux et usage de faux", et enfin pour "vol et détention de stupéfiants".