Patrick Sébastien recadré en direct par Pascal Praud sur CNews

Patrick Sébastien se fait recadrer par Pascal Praud en direct dans son émission "Heure des pros 2". L'animateur trouve que l'artiste est trop bavard

Patrick Sébastien recadré en direct par Pascal Praud sur CNews

Patrick Sébastien est trop bavard aux yeux de Pascal Praud. L'animateur de l'émission "Heure des pros 2" sur C News a été contraint de lui demander plusieurs fois de laisser s'exprimer les autres chroniqueurs présents.

En effet l'artiste partait dans un long monologue à chacune de ses interventions. 

Patrick Sébastien recadré par Pascal Praud

Actualité Chargée

Les sujets de société ne manquent pas en ce moment : la crise sanitaire, les manifestations, les violences policières, les réglements de compte à Dijon, Pascal Praud présentait un programme d'actualité très chargé.

C'est alors que le présentateur, entouré de ses chroniqueurs habituels, annonçait son invité du jour aux téléspectateurs : "On a un grand témoin qui va nous accompagner : Patrick Sébastien, que vous connaissez", annonçait-il.

Patrick Sébastien trop bavard pour Pascal Praud

Sujets brûlants

Patrick Sébastien venait entre autre, pour présenter et faire la promotion de son tout nouveau livre intitulé "J'ai déplacé l'éléphant", mais il s'était également déplacé pour intervenir sur divers sujets brûlants de société.

Pascal Praud commençait son émission ainsi : "Moi j’aime bien que vous soyez sur le plateau, Patrick, parce que vous avez forcément un regard. Vous connaissez la France, j’ai envie de dire, comme peut-être aucun de nous ne la connaît", lançait Pascal Praud.

Patrick Sébastien invité de Heure des pros 2

Prise de parole

"Ça fait 50 ans que je fais toutes les villes de France en long, en large et en travers. Et puis que j’ai la chance de côtoyer à la fois tout ce qui est en bas et tout ce qui est en haut",  lui répondait Patrick Sébastien.

Des phrases qui plantent le décor courtoisement entre personnes éduquées. Mais par la suite, ce fut de longues prises de paroles qui ont marqué l'émission.

Patrick Sébastien trop bavard

"Beau bordel"

"Je suis copain avec le prince Albert, je peux aller à l’Elysée des fois de temps en temps, j’ai eu des relations avec tous les présidents. Et en même temps  comme dirait l’autre  je suis sans arrêt avec les gens d’en bas, d’où je viens. Je n’ai pas voulu trahir ces gens-là", a commencé Patrick Sébastien, avant de continuer en évoquant de nombreux thèmes.

Il a raconté également comment il avait été assez visionnaire sur certaines de ses prévisions concernant les évolutions de la société. il a aussi avoué être excessivement inquiet, face à ce qu'il qualifie de "beau bordel" au sujet de la situation actuelle et de son contexte.

Patrick Sébastien dénonce par ailleurs le deux poids deux mesures de la justice française, Il va même jusqu'à s'en prendre aux hommes politiques qui ne sont pratiquement jamais condamnés.

Pascal Praud interrompt Patrick Sébastien

Bienveillance

Pour finir l'animateur revient tout de même un peu à la promotion de son livre en évoquant un passage de celui-ci, sur le confinement.

"Quand on s’est confinés, c’était pour éviter de contaminer les autres et de se contaminer nous-mêmes. On a été bienveillants en groupe. Et à la fin du bouquin, je disais que j’aimerais bien que ça continue cette bienveillance de groupe", a-t-il confié avec sincérité.

Patrick Sébastien chez Pascal Praud

"Salut au revoir"

Puis soudainement interrompu Pascal Praud lançait. "Bah on va essayer de l’avoir. La bienveillance, c’est aussi de laisser parler les autres, l’a-t-il taclé. Forcément, sur un plateau. Je vous connais".

Nullement vexé, Patrick Sébastien a fait mine de partir : "C’est bon, salut, au revoir !" Amusé  et sans doute soulagé de ne pas avoir eu à hurler comme il le fait parfois, Pascal Praud a fini par flatter son invité :

"Ce que vous dites est très intéressant, j’adore vous écouter, mais bon". Ce à quoi Patrick Sébastien a répondu poliment : "Moi aussi j’adore écouter".

Patrick Sébastien 40 ans de carrière

Les deux personnages s'apprécient en fait mais ils ont du mal à freiner leurs ardeurs surtout en ce moment, avec une actualité tellement riche et unique, voire même sans précédent.

Alors leur passion déborde, ils s'emportent, monopolisent la parole afin de pouvoir dire le plus de choses possibles. Très difficile vu le timing très serré des émissions qui s'enchaînent.