Patrick Balkany est remis en liberté en raison de son état de santé

Patrick Balkany sort de prison ce mercredi 12 février 2020. Un expert médecin rapporte que son état de santé aggravé n'est pas compatible avec la détention

Patrick Balkany est remis en liberté en raison de son état de santé

La cour d'appel de Paris examinait ce mercredi 12 février 2020 la nouvelle demande de mise en liberté déposée par l'avocat de Patrick Balkany, suite à la parution d'un rapport évoquant la très mauvaise santé de son client. La cour d'appel a finalement accepté la requête.

La cour d'appel de Paris a décidé ce mercredi après-midi d'accepter la demande de mise en liberté de Patrick Balkany déposée la veille au soir par son avocat Romain Dieudnné. La cour a jugé que son état de santé n'était pas compatible avec sa détention.

Elle a de plus supprimé la caution qui s'élevait à 500.000 euros et a aussi levé une interdiction de circuler en Ile-de-France : Il peut donc maintenant se rendre à Levallois-Perret. Patrick Bakany sort donc de prison aujourd'hui et demeure sous contrôle judiciaire jusqu'à ce que la justice rende son jugement le 22 avril prochain. L' élu des Hauts-de-Seine devra se présenter à la gendarmerie près de son domicile, deux fois par mois et donner son passeport à la justice.

Balkany libéré

Un rapport préocupant

Patrick Balkany avait été condamné en première instance à cinq ans de prison ainsi que dix ans d'inégibilité pour blanchiment de fraude fiscale. Le rapport rendu par un expert médecin la veille a motivé la demande mise en liberté de Patrick Balkany.

Le praticien a évoqué son état de santé très dégradé, signalant qu'il souffrait de maladies digestives cardiovasculaires. Il a donc estimé que son état de santé n'était pas compatible avec une détention ordinaire et demandait une hospitalisation.

Patrick Balkany sort de prison

Patrick Balkany n'a pas pu assister à son procès la veille en appel pour blanchiment aggravé de fraude fiscale et prise illégale d'intérêt, alors que cinq ans de prison dont un avec sursis et quatre ans dont deux avec sursis contre Isabelle Balkany ont été requis à leur encontre. Rappelons que Isabelle Balkany avait été condamnée à quatre ans de prison en premiére instance.