Michel Cymes vexé par les critiques sévères de Jean-Pierre Foucault

Michel Cymes revient sur les sévères critiques de Jean-Pierre Foucault à son encontre, le médecin met les choses au point et répons à ses détracteurs.

Michel Cymes  vexé par les critiques sévères de Jean-Pierre Foucault

Michel Cymes, le médecin de 62 ans, animateur le plus médiatisé de france avec le professeur Didier Raoult, et de toute par attaqué sans cesse par de nombreux détracteurs.

Ses propos sur le coronavirus ont créé d'innombrables polémiques. Le célèbre animateur Jean-Pierre foucault, s'en est aussi mêlé. Michel Cymes met les choses au point avec lui.

Coup de gueule de Michel Cymes

Il est certain que Michel Cymes doit regretter quelquefois ses déclarations au sujet de la crise du coronavirus. Le médecin passait son temps sur les plateaux d'émissions télévisées depuis le début de la crise sanitaire afin de commenter les événements.

Il restait par ce fait en marge de son activité de médecin, qui aurait pu à ce moment prêter main forte aux personnels soignants qui étaient en sous-effectifs et complètement submergés au moment du pic de la pandémie.

Jean-Pierre Foucault et Michel Cymes

Michel Cymes réquisitionné, quitte temporairement les plateaux de télvisions

Michel Cymes minimisait alors, la gravité du virus qui pourtant, se propageait déjà à une vitesse impressionnante.

Au mois d'avril le médecin le plus célèbre du paysage audiovisuel français, décidait tout de même de se mobiliser et de rejoindre les hôpitaux, pour aider les soignants et soignantes.

Mais ses déclarations hasardeuses, minimisant l'épidémie de Covid-19, ont laissé des traces auprès de l'O.R.L.

Dans les émissions "C à vous" à la mi-mars, sur France 5 et dans "Vous avez la parole" sur France 2, le 26 mars dernier il déclarait encore :

Michel Cymes met les choses au point

"Personne, aucun scientifique au monde n’a pu prévoir que ce virus ferait autant de dégâts. En décembre, quand il part de Chine, en janvier quand il commence à s’étendre et même début février : personne dans le milieu médical mondial n’a dit : “Attention, il va y avoir une catastrophe”. C’est possible parce que ce virus est nouveau, c’est inédit." Avoue-t-il.

Jean-Pierre Foucault tacle Michel Cymes

Ces déclarations ont fait réagir énormément et certains ne lui pardonnent pas. Bruno Masure par exemple ne s'était pas gêné pour tacler Michel Cymes sur son compte Twitter.

Jean-Pierre Foucault de son côté, à l'occasion d'une intervention dans l'émission de Cyril Hanouna "Ce soir chez Baba", poussait son coup de gueule envers Michel Cymes. 

"Quand on lui dit : ”Vous croyez que c’est grave ?”. Il dit : ”Non, je ne suis pas très inquiet, c’est un virus comme un autre”. Mais c’est profondément scandaleux ! Ne dites rien, la parole est extrêmement dangereuse. Donc soyez méticuleux dans le choix des mots, et surtout soyez méticuleux dans le choix des silences », déclarait-il. 

Michel Cymes et ses détracteurs

Michel Cymes, très affecté et excessivement vexé par les propos de l'animateur, a tenu répondre à ces polémiques. Dans l'Express, il régle ses comptes et s'exprime librement en tentant de remetrre les choses au point viv à vis de ses détracteurs.

 "Ils m'accusaient d'avoir dit que le Covid-19 n'était qu'une ”grippette”, ce que je n'ai jamais dit. Ils ont d'ailleurs reconnu s'être un peu emballés", a-t-il expilqué dans les colonnes de L’Express.

Le docteur animateur Michel Cymes

Patrick Cohen un des chroniqueurs  d'Anne-Elisabeth Lemoine, de l'émission "C à vous", a rencontré le médecin depuis son mea culpa et avoue que Michel Cymes est très affecté par toutes ces polémiques à son sujet. 

le célèbre ORL est très décrié depuis plusieurs semaines sur tous les réseaux sociaux. Ces phrases prononcées sur la Covid-19, ont énormément entaché sa réputation de médecin et animateur préféré des Français.

Michel Cymes revient sur les plateaux ce 12 mai 2020 pour une émission spéciale déconfinement. Soyons certains qu'il tournera plusieurs fois la langue dans sa bouche avant de revenir parler du coronavirus de  la sorte.

Michel Cymes et Marie Carrère d'Encausse

Son amie de toujours Marina Carrere d'Encausse qui fait énormément d'audience en ce moment avec son émission "Le Magazine de la Santé" sur France 5, a tenu à prendre la défense de Michel Cymes.

"En vingt-cinq ans de journalisme médical et trente ans de médecine, j'ai rarement été dans une situation avec aussi peu de visibilité. Cela ne m'est jamais arrivé".

"On ne peut qu'attendre et s'adapter au jour le jour à ce que l'on peut dire”.“A partir du moment où l'on fait largement parler les spécialistes qui sont sur le terrain infectiologues, réanimateurs, virologues. l'information est de bonne qualité puisqu'on va la chercher à la source”, explique-t-elle. “Et cela ne concerne pas que notre travail au Magazine de la santé.

"Il y a des tas de médias, que ce soit les chaînes d'information en continu ou d'autres, qui véhiculent cette information de qualité.”

Michel Cymes et Marie Carrere d'Encausse

“Le tollé, c'est toujours facile”, explique Marina Carrère d’Encausse. “Sur les réseaux sociaux, il y a beaucoup de gens qui n'ont rien à faire si ce n'est de critiquer. On peut dire des choses à un moment qui sont vraies et on se rend compte un mois après que c'était faux et, dans ce cas, on se prend une volée de bois vert. Au début, c'était compliqué d'apprécier la gravité de cette épidémie".

"On ne pensait pas que cela allait évoluer comme cela.”  “Je préfère me planquer derrière des spécialistes”,: “Je suis médecin, mais pas du tout spécialiste ni de ce virus, ni de la réanimation, ni d'épidémiologie, ne de santé publique.Et je ne suis pas sur le terrain. Donc je fais parler mes confrères qui sont sur le terrain.” Voilà qui est dit !