Menace de mort envers Pascal Praud dans une chanson des rappeurs Nekfeu et Sneazzy

Pascal Praud l'animateur de CNews est menacé de mort par les rappeurs Nekfeu et Sneazzy dans leur dernier titre intitulé "Zéro Détail".

Menace de mort envers Pascal Praud dans une chanson des rappeurs Nekfeu et Sneazzy

En duo avec le rappeur Sneazzy, Nekfeu s'en est pris directement à Pascal Praud dans son tout dernier morceau posté sur YouTube. Des paroles qui ont immediatement créé la polémique.

Nakfeu, le rappeur de 29 ans est souvent là ou on ne l'attend pas et même si il excelle dans l'industrie musicale, il n'hésite jamais à prendre des positions plutôt radicales.

Déjà, le 17 novembre dernier, Nekfeu de son vrai nom Ken Samaras se filmait sur les réseaux sociaux en pleine manifestation des Gilets jaunes organisée à l'occasion de l'anniversaire du mouvement contestataire.

Le rappeur avait apporté sa voix et sa grosse force aux manifestants. Mais plus recemment. l'artiste a une fois de plus fait parler de lui et cette fois-ci ce sont les paroles de l'un de ses derniers titres qui crée une énorme polémique, que les fans de Nekfeu et de Sneazzy  ont pu découvrir sur le clip de leur dernier morceau.

Nekfeu et Sneazzy menace de mort envers Pascal Praud

"Ça mérite une balle dans la tête"

Le titre est baptisé "Zéro Détail", et les deux jeunes artistes rappeurs ne font pas dans la dentelle ni dans le détail, comme le confirme leur titre.

"Les journalistes salissent l'islam", peut-on déjà entendre de la bouche de Sneazzy, qui enchaine de plus belle en disant: "Sont amateurs comme Pascal Praud. Ça mérite une balle dans le cervelet, le canon au fond de la bouche".

Et Nekfeu de son côté, y va aussi avec une insulte à l'encontre de l'animateur des pros sur CNews. "Salo". Des paroles qui ont sucité la polémique sur les réseaux sociaux, et qui divise les internautes.

Il y a ceux qui apprécient et prennent la défense de Nekfeu et Sneazzy, et les autres qui fustigent les paroles de leur dernier titre.

Pascal Praud est menacé de mort part Nekfeu et Sneazzy

Pascal Praud n'a pas encore réagi

Nekfeu n'en est pas à sa première polémique. En 2013, dans sa chanson "La Marche", le jeune homme avait appelé à un "autodafé pour ces chiens de Charlie Hebdo".

Deux ans plus tard en janvier 2015, il formulait ses regrets après le terrible attentat perpétré par les frères Kouachi dans les locaux du journal satyrique.

"Mes intentions de l'époque n'étaient evidemment pas de m'attaquer aux personnes sous quelque forme que ce soit", avait-il déclaré dans un message sur les réseaux sociaux.