Meghan Markle inquiète : Le prince Harry bientôt chauve à 35 ans? Sa visite secrète dans une clinique

Meghan Markle surveille de près le début de calvitie de son prince Harry. Affaire à suivre... et à surveiller

S'abonner
Meghan Markle inquiète : Le prince Harry bientôt chauve à 35 ans? Sa visite secrète dans une clinique

Cela remontrait à bien avant le Megxit et sa nouvelle vie au Canada. Le prince Harry se serait rendu dans une clinique très connue de Londres spécialisée dans le chute de cheveux. A 35 seulement, le mari de Meghan Markle aurait depuis quelques temps dejà subi un traitement préventif contre la perte de ses cheveux. 

A seulement 35 ans, le prince Harry est inquiet de déjà perdre ses cheveux. A en croire des informations du Sun publiées le 9 février 2020, le duc de Sussex se serait rendu dans une clinique reconnue de Londres pour y subir un taritement spécialisé il y a de cela, quelques mois.

A LIRE: Meghan Markle et le prince Harry : cette réaction du couple qui a révolté les internautes

Le prince Harry perd ses cheveux

Le papa du petit Archie (9mois) aurait rendu visite à la fameuse Philip Kingsley Trichological Clinic située dans un quartier des affaires de Mayfair. "La visite du prince Harry à fait beaucoup de bruit. Cette société est si prestigieuse.

Elle est le meilleur endroit au monde, ils ont toute une gamme de traitements différents. Ce sont les plus riches et célèbres qui y vont et ceux qui ont les meilleurs réseaux qui peuvent se le permettre".  Selon une source du tabloîd. Aucune précision pour le moment sur le type de traitement choisi par le duc de Sussex.

A LIRE: Le prince Harry et Meghan Markle continueront de bénéficier de la protection diplomatique

traitement capillaire pour Harry

La fameuse clinique est une adresse bien connue de la capitale anglaise, fondée en 1968 par Philip kingsley, est un expert en trichologie et reconnu pour ses 65 ans de carrière dédiée au cheveu.

Le site internet de la clinique se vante de compter parmi ses clients, de nombreuses personnalités : acteurs, mannequins, athlètes et aussi personnalités de la télévision. Audrey Hepburn avait demandé des conseils à Philip Kingsley en 1974.

Le prince Harry est loin d'être menacé par une grosse calvitie, mais on aperçoit tout de même une tête rousse un peu clairsemée. Meghan surveille cela de près ! Une perte de cheveu qui rappelle celle à qui fait face, son grand frère le prince William.