Jean-Marie Bigard alerté par Elie Semoun au sujet de sa candidature

Elie Semoun met en garde Jean-Marie Bigard sur sa candidature de 2020, "On est des bouffons". L'humoriste comédien, considère que les projets de Jean-Marie sont une grosse connerie.

Jean-Marie Bigard alerté par Elie Semoun au sujet de sa candidature

Jean-Marie Bigard continue ce que l'on pourrait aujourd'hui appeler, sa campagne présidentielle. En effet l'humoriste n'en finit pas d'intervenir à ce sujet sur tous les réseaux sociaux.

Après des annonces chocs, le roi de la polémique ne cache pas ses ambitions. De son côté Elie Semoun a tenu donner son humble avis sur les ambitions politiques de son collègue de l'humour.

Elie Semoun alerte Jean-Marie Bigard

"On est des bouffons !"

Elie Semoun, en fait, vient de faire savoir qu'il n'apprécie pas du tout la candidature de Jean-Marie Bigard pour les présidentielles de 2022.

Alors que le mari de Lola Marois, annonçait il y à quelques temps qu'il se lançait dans sa collecte des 500 signatures pour officialiser son projet.

Le réalisateur de "Ducobu" était invité sur Europe 1, ce jeudi et s'est exprimé sur la potentielle candidature de Jean-Marie Bigard aux prochaines élections : 

Elie Semoun

Grosse connerie

"J'ai halluciné en apprenant ça, je trouve que c'est une grosse connerie. Je ne sais pas pourquoi il fait ça. C'est peut-être pour flatter son égo mais il ne devrait pas, il va y laisser des plumes le pauvre", estime l'auteur des "Petites Annonces".

Elie Semoun considère que l'humour et la politique sont incompatibles. 

Jean-Marie Bigard mis en garde par Elie Semoun

Chacun à sa place

"Il faut qu'on reste à notre place, on est des bouffons. On peut se moquer des hommes politiques, on est très bien placés pour s'en moquer mais quand tout à coup, on fait partie du clan, ce n'est plus possible", a-t-il déclaré.

"Il ne faut pas qu'il se prenne au sérieux. Il faut qu'il continue à nous faire rire." Elie Semoun en profite pour rappeler les exemples de Coluche et de Dieudonné, qui se sont lancés en politique, et il a ajouté :

"J'ai plus de respect pour un homme politique qui viendrait dans le milieu de l'humour, que le contraire. Je pense qu'il n'a rien à faire là-dedans."

Elie Semoun

Représenter le peuple

Effectivement Jean-Marie Bigard sème un certain trouble quant à sa candidature, qui d'ailleurs commence sérieusement à embarrasser le monde des politiques.

Il déclarait dernièrement sur BFMTV qu'il restait intéressé par la présidentielle de 2022, en affirmant qu'il était à même de représenter le peuple, en dehors de toute alliance avec un parti politique. Plus tard il revenait sur sa décision, laissant entendre qu'il abandonnait : 

"J'y connais rien en politique. J’ai jamais voulu en faire. Je me ferais déchiqueter si je rentrais sur le terrain. Je préfère gueuler en tribune", avait-il fait savoir.

Elie Semoun pas d'humour en politique

500 signatures

Mais un rebondissement inattendu crée une surprise lors d'un spectacle diffusé en streaming le 20 juin. l'humoriste annonce qu'il n'a en fait pas du tout l'intention de laisser tomber. Interviewé dans Le Parisien, il déclare ne plus jeter l'éponge et se met à entreprendre une démarche auprès des maires des communes de France afin de récolter les 500 signatures indispensables à tout candidat. 

Elie Semoun confirme que ses actions vont se retourner un jour contre lui et qu'il va payer cher ses actions et ses débordements sur les réseaux sociaux, l'humoriste considére que c'est un jeu très dangereux...

Elie Semoun

Elie Semoun met donc sérieusement en garde Jean-Marie Bigard sur ses ambitions politiques. Il confirme : "Chacun à nos places et continuons à divertir le public qui en a bien besoin en ces temps difficiles et très incertains".