Jean-Luc Lahaye refuse le confinement "Vaut mieux me mettre en prison"

Jean-Luc Lahaye fait encore parler de lui après sa récente condamnation à 2 ans avec sursis pour corruption sur mineure, il déclare ne pas avoir respecté les mesures de confinement.

Jean-Luc Lahaye refuse le confinement "Vaut mieux me mettre en prison"

Après sa condamnation à 2 ans de prison avec sursis, du 23 mars pour corruption de mineure de moins de 15 ans, Jean-Luc Lahaye, rejète et ne support pas le confinement. Le chanteur n'est pas capable de rester enfermé et il le revendique !

Le chanteur Jean-Luc Lahaye n'a jamais respecté le confinement

Alors que le gouvernement nous annoce ses nouvelles règles drastiques pour organiser le déconfinement qui va débuter le 4 mai prochain. Mais i il y a quelqu'un qui à l'air de s'en moquer totalement, c'est bien Jean-Luc Lahaye.

Le chanteur Jean-Luc Lahaye n'a jamais respecté le confinement

Depuis le 17 mars tous les Français son malheureusement confinés. Des sorties limitées et contrôlées interdisant de s'éloigner à plus d'un kilomètre de son domicile pour tout le monde. Sauf que Jean-Luc Lahaye lui, n'a jamais respecté les mesures de confinement.

Le chanteur décide de n'en faire qu'à sa tête et s'il n'en est pas fier, il le clame tout de même haut et fort.

Le chanteur Jean-Luc Lahaye n'a jamais respecté le confinement

Pour Le chanteur Jean-luc Lahaye, le confinement est fait pour les boîtes de conserves !

En Facebook live sur le site Welcome, une interview organisée par Mario Barravecchia, (un ancien de la Star Academy première saison), a donné la parole à Jean-Luc Lahaye.

Le chanteur Jean-Luc Lahaye n'a jamais respecté le confinement

"Je vis à Paris et je déteste ce mot de 'confiné'. C'est vraiment un truc pour les boîtes de conserve", a déclaré l'interprète de Papa chanteur. Avant de poursuivre : "Moi je vis ma vie normalement. Le confinement, je considère que c'est une immense supercherie. Ça ne regarde que moi. Ça n'engage que moi."

Ces propos ont fortement choqué les internautes et tout particulièrement l'ensemble du personnel soignant en France.

Eux qui restent mobilisés à 100% dans tous les services hospitaliers et qui rappellent sans cesse que le confinement permet de ralentir et de diminuer le nombre de cas atteints du coronavirus.

Le chanteur Jean-Luc Lahaye n'a jamais respecté le confinement

Jean-Luc Lahaye confirme ne pas respecter les consignes de base depuis le début des restrictions imposées par le gouvernement. Il ajoute ainsi : "Je vis ma vie, je sors en bécane..."

"Je vis ma vie, je sors en bécane. Je mets un masque parce que je joue le jeu du masque. Mais point barre. Sinon ça ne m'empêche pas de sortir, de voir mes potes et de voir mes enfants".

Le chanteur Jean-Luc Lahaye n'a jamais respecté le confinement

Il ajoute : "Pardon à tous ceux qui veulent rester dans le cadre, j'imagine qu'il y en a, mais moi j'ai toujours fait du hors-piste dans ma vie et m'obliger à rester enfermé chez moi c'est impossible. Il vaut mieux être en prison".
Jean-Luc Lahaye signale en même temps qu'il ne pratique plus en ce moment le saut en parachute et la chute libre. Pourquoi ? Tout simplement parce que son club est fermé.

Le chanteur Jean-Luc Lahaye n'a jamais respecté le confinement

Rappelons également que Jean-Luc Lahaye avait été condamné le 23 mars 2020. Une condamnation suite à sa comparution au tribunal pour corruption de mineure de moins de 15 ans qui l'accusait de propositions sexuelles en utilisant des moyens de communications électroniques.
Mais aussi pour détention d'images pornographiques représentant des mineures. Il aurait également proposé à une jeune adolescente de pratiquer et de s'adonner à des jeux sexuels par webcam.

Le chanteur Jean-Luc Lahaye n'a jamais respecté le confinement

Son procès s'était déroulé à huis clos pour des faits qui remontent à 2013.  Le parquet a finalement requis une condamnation de 2 ans de prison avec sursis. Pour sa défense au cours de l'audience Jean-Luc Lahaye déclarait que la jeune fille en question avait menti sur son âge.

"La France sait depuis toutes ces années que ma préférence, évidemment, va pour la tranche d'âge 18–35 ans, plutôt que 65 ans. Je l'avoue, je le reconnais. Je ne pense pas que ce soit un crime ni un problème d'immoralité", a-t-il ainsi déclaré selon l'AFP, avant de confirmer à cette dernière qu'il n'avait jamais eu d'addiction ni d'attirance pour les mineurs et que cela ne l'intéressait pas.