Articles - Inès Loucif : mise en danger à l'hôpital, elle interpelle Emmanuel Macron

Inès Loucif la candidate de télé-réalité, les pouvoirs publics et le président Emmanuel Macron sur le manque de matériel disponible dans le milieu hospitalier.

Articles - Inès Loucif : mise en danger à l'hôpital, elle interpelle Emmanuel Macron

Infirmière, Inès Loucif est chaque jour confrontée au Coronavirus. La candidate de "Koh-Lanta" donne régulièrement de ses nouvelles et, ce vendredi 27 mars 2020, elle a poussé un coup de gueule, et interpelle le président Emmanuel Macron, en pointant du doigt le manque de matériel dans les hôpitaux.

La jeune aventurière de 25 ans dans koh-lanta l'a elle-même constaté et a poussé un vif coup de gueule via sa story Instagram ce vendredi 27 mars 2020, dévoilant au passage les mesures de fortune qu'elle doit s'imposer.

"Voilà comment nous avons encore travaillé cette nuit. Vous avez devant vous les conditions dans lesquelles nous travaillons, avec auprès de nous tous ces patients positifs au Covid-19".

Inès Loucif interpelle Emmanuel Macron

Inès ne chôme pas depuis le début de l'èpidémie du coronavirus. Infirmière à Toulouse, elle se mobilise chaque jour pour tenter de faire face au fléau qui touche de plus en plus de personnes, parfois mortellement. Face à l'ampleur de la situation, les hôpitaux se retrouvent débordés et manquent cruellement de matériel adéquat.

"Nous n'avons plus de sur-blouse, alors on prend des pantalons jetables pour se camoufler en mettant du sparadrap aux poignets pour fermer correctement les manches, et nous n'avons également plus de sur-chaussures, donc on met des charlottes aux chaussures", a-t-elle expliqué.

Inès l'infirmière

Et d'ajouter en interpellant le président : "Merci Emmanuel Macron. C'est scanndaleux ! Une colère qui est d'autant plus légitime que la joile brune craint de contracter à son tour la maladie.

D'ailleurs, il y a encore quelques jours, elle n'était pas en grande forme et expliquait avoir eu les symptômes du coronavirus avant de finalement se montrer plus rassurante.

Ce n'est pas la première fois qu'Inès s'empare des réseaux sociaux pour s'exprimer sur son quotidien très difficile. Récemment, elle s'agaçait de ceux qui ne respectent pas les règles imposées par le gouvernement et qui font tout pour se procurer du matériel médical.
"Vous n'êtes pas en première ligne, écoutez le personnel soignant SVP, il y a trop de décès qu'on peut éviter si tout le monde respecte vraiment ces règles", rappelait-elle à sa communauté. Reste à espérer que son appel sera entendu...

Inès et sa carrière dans le milieu hospitalier

Portrait d'Ines Loucif

Sa famille, ses amis, son métier et son activité de modèle photo. L’infirmière de 25 ans originaire de Toulouse nous parle de son parcours, de son enfance à Toulouse jusqu’à sa vie actuelle à Paris.

Le 21 février dernier sur TF1, près de 5 millions de téléspectateurs découvraient le lancement de la nouvelle saison de Koh-Lanta tournée aux Fidji près d’un an auparavant.

Parmi les nouveaux participants, Inès Loucif a marqué les esprits comme Ahmad a pu le faire pour ses difficultés à nager en pleine mer, comme Sam pour son caractère introverti et ses grandes compétences en survie.

Comme Claudia contrainte à l'abandon après quelques heures ou encore comme Joseph pour son coup d'éclat avant de quitter l’aventure.

Inès loucif infirmière

Remarquée pour son charisme et son caractère fort, la jeune femme de 25 ans a vu son compteur d’abonnés exploser sur Instagram, passant de 5000 à aujourd’hui près de 90.000 personnes.

Si la majorité apprécie sa plastique de rêve sculptée par des heures d'activités sportives, son sourire étincelant et son regard énigmatique, peu d’entre eux connaissent celle qui se cache derrière sa carapace.

Inès Loucif de la télé-réalité au milieu hospitalier

Aujourd’hui installée à Paris pour des raisons professionnelles, Inès est originaire de Toulouse où elle a vécu jusqu’à ses 17 ans. C’est après une année en internat à Albi que son envie d’évoluer dans le domaine médical s’est manifesté. "Ma première idée était de devenir vétérinaire parce que j'adore les animaux depuis toute petite", se souvient-elle.

Finalement, le métier d'infirmière m'est venu assez naturellement pour l'aspect technique et relationnel. Même si c'est un métier difficille, je suis contente d'être auprès des patients. J'ai un besoin indéfectible de me sentir utile et d'aider les autres.

Articles Populaires

Partager Leenkus

Partager Facebook