Facebook : Mark Zuckerberg veut plus de modération sur le réseau social

Le fondateur de Facebook Mark Zuckerberg, envoie une note à tous ses employés dans le monde, en leur signifiant qu'il doit y avoir plus de modération sur le réseau social.

Facebook : Mark Zuckerberg veut plus de modération sur le réseau social

Mark Zuckerberg essaie d'apaiser la situation alors que Donald Trump se fâche concernant la modération des réseaux sociaux.

Le fondateur de Facebook prône l'apaisement en ces temps perturbés. Mark Zuckerberg a publié un message sur son profil, et le patron de Facebook revient sur toutes les récentes tensions qui apparaissent actuellement sur le manque de modération. 

Mark Zuckerberg apaisement avec Donald Trump

Colère des employés

Mark Zuckerberg a d'ailleurs défendu les propos de Donald Trump concernant l'absence de modération, alors que Twitter les contestaient. Ce parti pris a inquiété et provoqué une colére des employés du réseau social Facebook.

Le président américain écrivait : "Les pillages seront immédiatement accueillis par les balles", Cétait au sujet des émeutes concernant la mort de George Floyd.

Mark Zuckerberg défend Trump

Pas de gros changements

De son côté Mark Zuckerberg, adressait une note à tous ses employés en leur signifiant : "Nous allons passer en revue nos règles qui autorisent la discussion et la menace du recours à la force par un Etat, pour voir si nous devrions adopter des amendements",

Cette circulaire adressée aux employés est révélée par l'AFP. Selon Mark Zuckerberg, "l'usage excessif de la force. Etant donné l'histoire sensible des Etats-Unis, cela nécessite une attention particulière". Mais il ny aura pas de changements partout.

Facebook Mark Zuckerberg écoute Donald Trump

Démissions

En fait le patron du réseau social détaille et envisage de faire des progrès dans ce domaine en précisant sept points essentiels, et il ajoute : "Je veux reconnaitre que la décision que j'ai prise la semaine dernière de ne pas modérer le message, a énervé, déçu ou blessé nombre d'entre vous",

Depuis ces déclarations, de nombreux messages hostiles sont tombés en réponse, et plusieurs employés ont exprimé leur colère en organisant une grève virtuelle, alors que deux des ingénieurs démissionnaient de leur fonctions au sein du réseau social.

"Facebook fournit une plateforme qui permet aux hommes politiques de radicaliser des individus et de glorifier la violence", s'était ainsi indigné l'un d'entre eux, Timothy Aveni.

Des démissions au sein de Facebook

1 milliard en une journée

Après Google et YouTube, Facebook est le troisième site web le plus visité au monde. En juin 2017, le réseau social franchit la barre des 2 milliards d'utilisateurs actifs.

Pour la première fois au monde, le 24 août 2015, Facebook bat un record historique, avec plus de 1 milliard d'utilisateurs dans la même journée.

Facebook est devenu tellement puissant et populaire, quil est l'objet de controverses et de débats enflammés tant sur le plan politique, que juridique, social, et culturel. 

La puissance de Facebook

Inaction

Son énorme influence dans la société publique et la manière dont sont traitées toutes les données personnelles récoltées, ainsi que la diffusion et propagation de fake news, et des discours haineux en tout genre font débat.

L'inaction face aux contenus enfreignant ses propres règles, ou bien encore sa politique de régulation des contenus sont ainsi souvent discutés dans l'actualité.

Mark Zuckerberg est né à White Plains dans l'état de New York en 1984. dans une famille juive américaine.

Avec ses trois sœurs, Randi, Donna, et Arielle, il grandit à Dobbs Ferry, New York, et commence à écrire des programmes informatiques au collège.

Facebook Mark Zuckerberg

Fortune colossale

Mark Zuckerberg, est donc devenu par la suite un informaticien américain, connu aujourd'hui dans le monde entier pour avoir fondé le réseau social Facebook en 2004.

Ses amis étudiants de Harvard à l'époque, Eduardo Saverin, Dustin Moskovitz et Chris Hughes, participent avec lui au développement du fameux réseau.

Sa fortune est estimée à 30 milliards de dollars. En 2003, il rencontre sa compagne Priscilla Chan, une pédiatre qu'il épouse en 2012. Le couple accueille son premier enfant, une petite Max, en décembre 2015.