Épices : leurs pouvoirs et leurs vertus étonnantes sur notre santé

Les épices en plus de leurs parfums et leurs goûts qui viennent délicatement parfumer les aliments, ont des vertus étonnantes et formidables sur notre santé.

Épices : leurs pouvoirs et leurs vertus étonnantes sur notre santé

Les épices permettent de réduire les doses de sucre et de sel dans les recettes. Elles ont aussi certaines vertus qui soulagent certains maux.

Elles son vieilles comme le monde et sont découvertes et connus dès l'antiquité et sont une monnaie d'échange au Moyen-Age. elles ont circulé énormément à l'époque des grand navigateurs.

Les épices et leur vertus bénéfiques pour la santé

Leur déclin commence au XVIIème siècle, au profit des herbes aromatiques. Aujourd'hui elles reviennent en force et en première ligne, en parfumant agréablement tous les plats en les mélangeant subtilement.

Bien dosée pour ne pas dénaturer le goût des aliments, elle révélerons toutes leur subtilité.

Mais elles ont aussi des vertus incroyables et très avantageuses pour la santé. Elles font l'objet d'une utilisation ancestrale reconnues pour leurs propriétés médicinales.

 MyFunBuzz vous en présente leur vertus vraiment surprenantes. 

curcuma

Le curcuma :

On attribue souvent des propriétés médicinales anti-cancéreuses au curcuma, grâce à sa concentration en curcumine.

C'est elle qui cette couleur jaune à l'épice. Elle aurait également des bienfaits anti-inflammatoires. Très riche en vitamine A et vitamine C mais aussi en antioxydants.

En médecine traditionnelle chinoise ou indonésienne, le curcuma est utilisé afin de soigner les maladies du foie, le rhume et les problèmes digestifs.

cannelle

La cannelle :

Elle provient de l’écorce interne du cannelier. Son utilisation dans les pays occidentaux est essentiellement sucrée. On la retrouve dans les biscuits et les gâteaux…

En Asie et en orient, on la retrouve dans les plats salés. La canelle libère un arôme très parfumé. Extrêmement riche en antioxydants. Une étude française la classe dans le tops 5 des aliments. 

Mais ce n’est pas tout, elle contient également du fer et du manganèse, un minéral qui participe à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.

Tonifiante et stimulatrice des fonctions respiratoires, elle constitue une arme efficace contre la toux. Chez les diabétiques, il semblerait que de petites quantités de cannelle peuvent abaisser le taux de glucose sanguin.

Il ne reste plus qu’à être curieux et essayer les nombreuses recettes de tajines qui lui font la part belle. Et l’odeur qui s’en dégagera parfumera délicatement votre maison.

gingembre

Le gingembre :

Utilisé depuis plus de 6000 ans en Asie et son principal intérêt réside dans son efficacité dans la lutte contre les maux d’estomac, la diarrhée et les nausées.

Pour les femmes enceintes, un peu de gingembre 3 fois par jour éliminerait les nausées. C’est un stimulant et antiseptique puissant. Il est aussi dit qu’il est hautement aphrodisiaque !…

De plus, il s’agit d’un excellent anti-inflammatoire, et peut donc contribuer à réduire la douleur et l’enflure de l’arthrite et des douleurs musculaires. Le gingembre va aussi aider à combattre le cancer, à réduire le cholestérol et à prévenir les caillots sanguins.

romarin

Le romarin :

Bien connu pour ses propriétés antidépressives et de concentration, le romarin contient des nutriments actifs : antioxydants et anti-inflammatoires. 

Le romarin permet également de renforcer le système immunitaire, d’améliorer la circulation sanguine, de faciliter la digestion et de combattre certains types de cancer (côlon, estomac, sein et poumon).

Le romarin va également être utile aux personnes souffrantes de troubles respiratoires telles que l’asthme, la congestion de poitrine et les infections respiratoires.

clou de girofle

Le clou de girofle :

Le clou de girofle possède des propriétés médicinales très puissantes lui aussi.  En effet, les clous de girofle contiennent des substances antiseptiques et germicides qui permettent de combattre les infections, de soulager les problèmes digestifs ainsi que les douleurs liées à l’arthrite.  

Le clou de girofle est surtout très connu pour sa capacité à apaiser les douleurs aux gencives et aux dents. De plus, ce dernier possède le niveau le plus élevé d’antioxydants parmi toutes les herbes et épices.

L’huile de clou de girofle permet de tuer les bactéries et est d’une grande efficacité lorsqu’appliquée sur les éraflures, infections fongiques, éruptions cutanées, morsures, brûlures et contusions.

La liste ne s’arrête pas là puisque le clou de girofle est aussi très utiles face aux trouble digestifs et son odeur stimule la créativité cérébrale.

Une épice est une matière organique d'origine végétale odorante ou piquante, que l'on utilise pour assaisonner les plats. Les épices peuvent être issues d’écorces (cannelle), de fleurs (safran, clou de girofle), de feuilles (thé, Thym), de fruits (poivre, aneth, moutarde), de bulbes (ail, oignon, gingembre) ou de graines (fenouil, coriandre).  Elles contiennent des composés odorants (parfois nommés fautivement « arômes »), mais aussi des composés sapides et, surtout, des composés à action trigéminale, ce qui les distingue des aromates. Elles sont donc responsables des odeurs (orthonasale : par les narines; ou rétronasales : par les fosses rétronasales, qui relient la bouche au nez), des saveurs, et des stimulations du nerf trijumeau (piquants, frais...).  Les épices sont utilisées en petite quantité en cuisine, comme conservateur, assaisonnement ou colorant. Les épices sont à différencier d'autres produits utilisés pour parfumer les plats, comme les herbes aromatiques ou les fruits.   Mélange d'épices typique de Guadeloupe, le mélange Marie-Galante. Ce sont pour la plupart des produits exotiques, ce qui explique que les épices étaient parmi les produits agricoles importés les plus coûteux, durant l'Antiquité et le Moyen Âge1. Un grand nombre d'épices étaient employées autrefois en médecine.

Une épice est une matière organique d'origine végétale odorante ou piquante, que l'on utilise pour assaisonner les plats. Les épices peuvent être issues d’écorces comme la canelle, ou bien de fleurs comme le safran, le clou de girofle, le romarin.

Mais aussi de feuilles comme le thé et le thym mais encore, de fruits comme le poivre, l'aneth et la moutarde et enfin de bulbes ou de graines comme l'ail l'oignon le gingembre, le fenouil et la coriandre.

Elles contiennent des composés odorants parfois nommés fautivement arômes, mais aussi des composés sapides et, surtout, des composés à action trigéminale, ce qui les distingue des aromates.

Elles contiennent des composés odorants (parfois nommés fautivement « arômes »), mais aussi des composés sapides et, surtout, des composés à action trigéminale, ce qui les distingue des aromates. Elles sont donc responsables des odeurs (orthonasale : par les narines; ou rétronasales : par les fosses rétronasales, qui relient la bouche au nez), des saveurs, et des stimulations du nerf trijumeau (piquants, frais...).  Les épices sont utilisées en petite quantité en cuisine, comme conservateur, assaisonnement ou colorant. Les épices sont à différencier d'autres produits utilisés pour parfumer les plats, comme les herbes aromatiques ou les fruits.   Mélange d'épices typique de Guadeloupe, le mélange Marie-Galante. Ce sont pour la plupart des produits exotiques, ce qui explique que les épices étaient parmi les produits agricoles importés les plus coûteux, durant l'Antiquité et le Moyen Âge1. Un grand nombre d'épices étaient employées autrefois en médecine.

Les épices sont utilisées en petite quantité en cuisine, comme assaisonnement  ou colorant ou conservateur. Les épices sont à différencier d'autres produits utilisés pour parfumer les plats, comme les herbes aromatiques ou les fruits.

Ce sont pour la plupart des produits exotiques, ce qui explique que les épices étaient parmi les produits agricoles importés les plus coûteux, durant l'Antiquité et le Moyen Age. Un grand nombre d'épices étaient employées autrefois en médecine.