Articles - Edouard Philippe : Restos fermés, mais OK pour les déplacements en France

Le premier ministre Edouard Philippe annonce avec regrets que les hôtels et restaurants resteront fermés pour le moment, mais il lève les restrictions de déplacements pour les mois de juillet et août.

Articles - Edouard Philippe : Restos fermés, mais OK pour les déplacements en France

Edouard Philippe s'est exprimé ce jeudi 14 mai 2020 afin de présenter son plan pour venir au secours du secteur du tourisme Français.

Ce secteur est dans une situation catastrophique, mais pour le premier ministre et son gouvernement il est impossible d'autoriser la réouvertute des restaurants pour le moment.

Edouard Philippe : pas de réouvertures de restaurants

Il tente de justifier cette décision qui laisse l'ensemble des professionnels du tourisme dans le plus grand désarroi.

Après deux mois de confinement, le secteur du tourisme est en arrêt complet, et plus particulièrement les restaurants et les hôtels. L'ensemble de la profession est particulèrement affectée et se déclare très inquiète pour l'avenir.

Les mauvaises nouvelles d'Edouard Philippe

la plupart des responsables de ces milliers d'établissements en France se disent tous déjà au bord de la faillite. Même les établissements les plus prestigieux et les fleurons de l'hôtellerie et de la restauration lancent des appels à l'aide.

Désespérés ils interpellent le gouvernement Emmanuel Macron, en faisant des propositions, pour sauver tout le secteur de la faillite.

Cet appel à l'aide se solde par une très mauvaise nouvelle en ce jeudi 14 mai 2020, après l'élocution du premier ministre qui présentait son plan de sauvetage.

Edouard Philippe restaurants et hôtels fermés

"Le tourisme fait face à la pire épreuve de son histoire moderne, alors même que c’est un des fleurons de l’économie française. Son sauvetage est donc une priorité nationale", déclare Edouard Philippe à Matignon.

"Néanmoins, pas question de rouvrir trop rapidement les hôtels, restaurants, bars et autres cafés". S’il comprend que ces derniers ressentent une force d’injustice, Edouard Philippe rappelle l’importance du déconfinement progressif. 

"Le plaisir très français de se retrouver, de bien manger, de discuter, de se rencontrer, est compromis par le confinement et les conditions du déconfinement".

"La maladie Covid-19 nous empêche encore de reprendre ces habitudes. Nous voulons éviter le risque d'une deuxiéme vague, qui ruinerait les efforts consentis par tous les Français pendant ces deux mois de confinement". Annoncait-il avec regrets.

Edouard Philippe veut éviter la ruine du pays

Pas de réouverture d'hôtels et restaurants avant longtemps ?

"Le déconfinement doit se faire progressivement, sans brûler les étapes. Pas question de se précipiter, au risque de revoir une deuxième vague de l'épidémie qui imposerait un reconfinement".

Un scénario impensable pour le gouvernement qui veut donc avancer avec une extrême prudence. Ce ne sera donc pas avant plusieurs semaines que le secteur pourra reprendre son activité.

Edouard Philippe inquiet pour la France

Une décision très impopulaire qui sera qualifiée de courageuse par certains et complètement désastreuse pour d'autres. Edouard Philippe envoie tout de même un petit semblant de date dans son élocution : 

"Nous préparons les protocoles qui permettront de rouvrir dès que cela sera possible et nous aurons les réponses des autorités sanitaires au cours de la semaine du 25 mai sur les dates et les modalités de réouverture des secteurs touristiques", a-t-il annoncé. L"art et la manière d'adresser un petit signe d'espoir, sans plus de précisions.

Edouard Philippe : OK pour les vacances

Afin peut-être de contrebalancer cette très mauvaise nouvelle, le Premier ministre annonce une autre décision aux Français. En effet Edouard Philippe léve les restrictions de déplacements à l'intérieur de l'héxagone.

Les Français ne seront plus limités dans leurs déplacements et auront la possibilité de voyager partout dans le territoire national. Alors que depuis le 11 mai une restriction imposait un déplacement de 100 kilomètres maximum du domicile de chaque citoyen, cette mesure disparait et le premier ministre déclare :  

Edouard Philippe OK pour juillet août en France

L’attente va donc encore être longue, mais l’espoir n’est pas enterré

Le Premier ministre Edouard Philippe vient d'annoncer que, pendant les vacances d'été, les Français pourront se déplacer dans tout le territoire national. Une éclaircie après des mois très sombres.

Les Français ne feront plus du surplace. Pendant deux mois, chaque personne, sauf motif sérieux, était invité à ne pas s'éloigner à plus d'un kilomètre de son domicile.

Edouard Philippe lève des restrictions

"chaque Français pourra partir en vacances" sur le territoire national pour les mois de juillet et août". OUF ! Enfin une éclaircie.

Espérons que d'ici cette date, les hôtels et restaurants seront autorisés à accueillir les touristes qui redécouvrirons la France, mais sans ces établissements ouverts, ce serait sans intêret et pratiquement impossible. Le suspens et l'inquiètude restent entiers.

Articles Populaires

Articles sponsorisés:

Partager Leenkus

Partager Facebook