Didier Raoult : l’étude remettant en cause la chloroquine est foireuse

Didier Raoult : "Cette étude est foireuse" Le professeur contre attaque suite à l'étude qui démontre soi-disant l'inefficacité de son traitement à la chloroquine.

Didier Raoult : l’étude remettant en cause la chloroquine est foireuse

Le très controversé professeur Didier Raoult a réagit à l’étude publiée dans "The Lancet" et il déclare d'emblée sur sa chaîne YouTube.

"Je ne sais pas si ailleurs l’hydroxychloroquine tue, mais ici elle sauve des vies".

Didier Raoult invité exclusif de David Pujadas

Didier Raoult invité exclusif de David Pujadas

L'éminent virologue marseillais sera en exclusivité, l'invité exceptionnel du journaliste présentateur David Pujadas sur LCI , mardi 26 mai 2020 à 18 heures. Le professeur Didier Raoult profitera de l'occasion, et ne manquera pas de commenter et dévoquer les résultats de cette étude.

En effet celle-ci remet en cause l'efficacité de la chloroquine et de l'hydroxychloroquine prescrite et pratiquée par le professeur pour lutter contre le coronavirus Covid-19.

Didier Raoult dénonce une étude foireuse

"La chloroquine sauve des vies ici"

Didier Raoult ne lache rien, malgré la remise en cause de l'efficacité de ses traitements à a chloroquine. En ce lundi 25 mai il répond, il persiste et signe : 

"Je ne sais pas si ailleurs l'hydroxychloroquine tue, mais ici elle sauve des vies , déclare-t-il avec son assurance habituelle. 

Didier Raout contre attaque

Didier Raoult : "C'est une étude foireuse"

"Ici, il nous est passé 4000 malades dans les mains, ne croyez pas que je vais changer d'avis parce que des gens font du big data, fantaisie complètement délirante qui prend des données dont on ne connaît pas la qualité et qui mélange tout".

Le directeur de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée, ajoute que 10 000 électrocardiogrammes ont été faits. "Comment voulez-vous qu'une étude foireuse faite avec le big data change ce que nous nous avons vu ?" conclut-til.

Il ajoute : "Les dernières études publiées sur l'hydroxychloroquine montrent une discordance entre les données observationnelles et les analyses rétrospectives de bases de dossiers de patients" . A l'IHU, nous faisons confiance à la réalité, pas au big data mal maitrisé."

Didier Raoult :

"Nous sommes sereins sur ce qu'on a fait"

"On est serein sur ce qu'on a fait, explique-t-il un peu plus tôt. Les querelles scientifiques, politiques, publicitaires, tout ça a un temps, le temps fait le tri, on n'est pas très inquiets". Explique le professeur Didier Raoult.

Le professeur va même jusquà affirmer ceci et selon lui : "La réalité est tordue d'une telle manière que ce qui est rapporté n'a plus rien à voir avec la réalité observable, nous ce dont on parle, c'est juste de malades qui ont été vus par des gens de l'équipe ici.

La fameuse étude contestée avec virulence par Didier Raoult, publiée dans The Lancet comprend des données portant sur un total de  96 000 patients. Elle conclut que ni la chloroquine, ni l'hydroxychloroquine, administrées aux malades ne se sont pas efficaces contre le coronavirus. Selon l'étude, ces molécules augmenteraient même les risques de décès et d'arythmies cardiaques.

Didier Raoult invité de David Pujadas

Une révision des règles sous 48 heures 

Le professeur précise : "Suite à la publication dans The Lancet, j'ai saisi le Haut conseil de la santé publique et le ministre de la Santé Olivier Veran pour qu'ils l'analysent et me proposent sous 48 heures une révision des règles dérogatoires de prescription".

A noter qu'à la suite de la publication de l'étude, le ministre de la Santé Olivier Véran a demandé samedi au Haut conseil de la santé publique de proposer sous 48 heures une révision des règles dérogatoires de prescription de traitements comme l'hydroxychloroquine dont l'usage est déjà très restreint en France.