Crise sanitaire, Michel Cymes répond sur la fin du confinement en France

Michel Cymes quittait les plateaux télévisés hier soir pour rejoindre l'ensemble du corps médical Français pour leur prêter main forte et les aider à lutter contre l'épidémie de coronavirus (Covid-19)

Crise sanitaire, Michel Cymes répond sur la fin du confinement en France

Le médecin, qui a rejoint ce vendredi les bataillons du corps médical et des blouses blanches qui luttent contre l'épidémie de Covid-19. Il était ce jeudi soir l'invité de "Vous avez la parole" animé par Léa Salamé et Thomas Sotto. Selon lui, le confinement pourrait prendre fin en deux temps.

Michel Cymes et la fin du confinement

Michel Cymes sera beaucoup moins présent à l'antenne dans les prochains jours.

Et pour cause : le médecin a rejoint ce vendredi les personnels du corps médical français, médecins, infirmiers, ou même étudiants, réquisitionnés pour faire face à la crise sanitaire qui frappe le pays. Celui qui était devenu l'interlocuteur privilégié des journalistes, avec d'autres de ses collègues.

Concernant donc cette épidémie de coronavirus il a profité de sa derniére soirée libre pour la passer sur le plateau de èVous avez la paroleè, sur France 2.

L'émission de  Léa Salamé et Thomas Sotto, habituellement très politique, Michel Cymes était cette fois totalement consacré à la crise sanitaire et à la période de confinement.

Michel Cymes les Français vont craquer

Les Français sont à deux doigts de craquer

S'il a notamment évoqué le rôle précieux des réanimateurs, Michel Cymes a aussi parlé, avec beaucoup de prudence, de la sortie de crise. Quand pourrons-nous recommencer à sortir ?

La question posée par Léa Salamé n'a évidemment pas de réponse précise à ce stade, l'intervention vendredi matin d' Édouard Philippe n'a pas apporté de clarifications sur la période de confinement.

Le médecin a quand même lancé quelques pistes. D'abord, il a demandé à tout le monde d'être "patients, parce que tout le monde est à deux doigts de craquer... On en est qu'à dix jours de confinement, on l'avait dit dès le début, que ces quinze jours annoncés n'étaient probablement que le début !" .

Selon lui, "on va encore repartir, au moins pour quinze jours, peut-être qu'on va annoncer quinze jours pour ne pas froisser tout le monde, mais peut-être dans un mois..."

Michel Cymes et la fin du confinement

Ceux qui ne sont pas touchés doivent rester confinés

Une analyse clairement inspirée des recommandations du Conseil scientifique mis en place par Emmanuel Macron. Mais il apporte un éclairage supplémentaire.

Selon lui, tout devrait dépendre "de la disponibilité des tests. Si on arrive à avoir les tests, notamment les tests sérologiques avec une petite prise de sang pour savoir si vous avez été en contact en regardant les anticorps, on pourra sortir, et puis garder en confinement ceux qui n'ont pas été touchés !" 

Une piste qui, si elle devait se confirmer, pourrait donc encore rallonger le confinement pour une partie de la population !

Comme le pressentait Michel Cymes, le confinement a été prolongé de 15 jours supplémentaires  aujourd'hui par le premier ministre Edouard Philippe. 15 jours supplémentaires minimum...

Michel Cymes et la fin du confinement

Coronavirus

Le , Michel Cymes regrette d'avoir « probablement trop rassuré les français » en rappelant que l'essentiel des cas de coronavirus sont des formes bénignes et que la mortalité du virus est inférieure à celle de la grippe, avec plus de 98 % des personnes atteintes guérissant de la maladie.

En effet, il devient plus clair dans les jours qui suivent qu'un des problèmes posés par le virus Covid-19 est celui de la capacité de prise en charge des hôpitaux.

Les gouvernements de nombreux pays prenant des dispositions pour étaler le plus possible dans le temps le nombre de cas afin de pouvoir traiter un maximum de patients.

Michel Cymes et la fin du confinement

Par ailleurs la propagation de l'épidémie, sans action de l'exécutif, est également un problème parce que cette maladie a une mortalité beaucoup plus importante que la grippe. Aussi, la stratégie de l'immunité de groupe, qui semblait être la stratégie initiale de l'exécutif était peu pertinente.

Michel Cymes, né le 14 mai 1957 à Paris, est un médecin chirurgien français spécialisé dans lotorhinolaryngologie.

Il est notamment connu pour ses activités danimateur radio et de télévision, principalement dans l'émission Le Magazine de la santé, qu'il a présenté de 1998 à 2018 sur France 5 avec Marina Carrére dEncausse (depuis 2000) et Benoît Thévenet (depuis 2004), mais également pour d'autres programmes télévisés et radiophoniques, ainsi que pour ces sorties médiatiques qui ont fait l'objet de controverses dans les médias.