Covid-19 : groupe sanguin, obésité, diabète, les plus touchés par le virus

Coronavirus (Covid-19) : groupe sanguin, obésité, surpoids, diabète, les maladies chroniques les plus touchées par l'épidémie.

Covid-19 : groupe sanguin, obésité, diabète, les plus touchés par le virus

Pour essayer de comprendre le Coronavirus dans les moindres détails, il est nécessaire de l’étudier en long en large et en travers. De nombreuses études scientifiques sont actuellement menées pour permettre au corps médical de soigner au mieux les patients.

Une nouvelle étude a vu le jour : est-ce qu’un certain groupe sanguin est plus exposé au virus que les autres ?

 Groupe sanguin et Covid-19

Groupe sanguin et Coronavirus sont-ils liés ?

Les scientifiques chinois se sont intéressés à un nouveau facteur dans une étude publiée le 31 mars 2020, sur Medrxix. Après l’âge, les maladies cardio-vasculaires, l’obésité ou le diabète, il s’agit de s’intéresser au groupe sanguin.

En effet, le groupe sanguin A semble plus exposé au coronavirus, puisqu’en plus d’avoir un taux important d’infection, il est fort probable qu’il développe desformes plus graves du virus.

Covid-19 et groupe sanguin

CNews résume la recherche. Le groupe sanguin de 3694 habitants non-contaminés de Wuhan (le berceau de l’épidémie) a été prélevé. Les scientifiques de leur système de santé se sont retrouvés avec :

– 33,84% de groupe O ;
– 32,16% groupe A ;
– 24,90% groupe B ;
– 9,10% groupe AB.

Par la suite, 1775 patients contaminés de Wuhan ont donné un échantillon de leur sang :

– 37,75% groupe A ;
– 26,42% groupe B ;
– 25,80% groupe O ;
– 10,03% groupe AB.

Coronavirus et groupe sanguin

Les résultats de l’étude sur le Coronavirus

D’après les premières conclusions, le groupe sanguin A serait le plus sensible au coronavirus. Comme le relate Futura Science, le taux de mortalité de ces personnes s’élève à 20% de plus que les autres groupes sanguins.

De fait, le groupe sanguin le moins touché serait le O, qui a un taux de mortalité inférieur à 33%. Les scientifiques à l’origine de cette étude expliquent que "les personnes du groupe sanguin A pourraient avoir besoin d’une protection individuelle particulièrement renforcée pour réduire les risques d’infection".

Groupe sanguin et coronavirus

Comment est-ce possible ? En réalité, le groupe sanguin O comporte des anticorps anti-A qui "assurent ainsi une protection naturelle contre le virus" explique les chercheurs de l’Inserm dans une autre étude.

Ces anticorps sont absents des groupes sanguins A et B ce qui expliquerait la résistance du groupe O.

Codid-19 : les personnes à risques

Un avis provisoire listant les personnes les plus à risque

Le HSPC a donc émis un avis provisoire mettant en exergue les personnes les plus à risque de développer une forme sévère de la maladie. Les cas de diabète par exemple. (taux de sucre)Cette liste a été élaborée en lien avec les praticiens afin de rendre compte des réalités du terrain.

Les personnes les plus vulnérables au coronavirus Covid-19 sont, tout d’abord, les personnes ayant un traitement du diabète et celles âgées de plus de 70 ans. Selon le Figaro. le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Bichat situé à Paris, Yazdan Yazdanpanah, a affirmé que "plus de la moitié des personnes en réanimation ont plus de 60 ans".

Covid-19 : les personnes à risques

Les patients souffrant de diverses comorbidités et qui ont certaines complications du diabète, sont également susceptibles d’être plus fragiles face à ce virulent virus. Le HCSP donne des précisions.

Il s’agit: des patientsaux antécédents cardiovasculaires ce qui inclut "hypertension artérielle compliquée, accident vasculaire cérébral ou  coronaropathie, chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV"

 les diabétiques "insulinodépendants non équilibrés ou présentant des complications secondaires à leur pathologie"

"les personnes présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale"

"Les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée et les malades atteints de cancer sous traitement"

Covid-19 Infos

les personnes en surpoids et obésité

L’OMS avait déjà alerté, dans un rapport datant d’un mois sur la Chine, que les personnes souffrant de comorbidités avaient plus de probabilité de développer une forme sévère de la maladie :

"les patients qui ont déclaré ne pas avoir de comorbidité avaient un taux de mortalité de 1,4 %,  13,2 % pour les maladies cardiovasculaires, 9,2 % pour le diabète, 8,4 % pour l’hypertension, 8,0 % pour les maladies respiratoires chroniques et 7,6 % pour le cancer".

Il est donc impératif de respecter les mesures de confinement, de surveiller sa prise de poids et d'avoir une activité physique afin de protéger ces personnes vulnérables.

Covid-19 : distanciation sociale

Maintenir une certaine distance physique entre nous et les autres est l’un des moyens les plus efficaces de réduire la propagation de la maladie pendant une épidémie.

Qu’est-ce que la distanciation sociale?

En tout temps, c’est : Prendre soin de se laver fréquemment les mains pendant au moins 20 secondes.

Tousser ou éternuer dans le creux de son coude.

Se tenir à deux longueurs de bras des autres dans les lieux publics.

Covid-19 : distanciation sociale

C’est aussi :

Éviter les endroits très fréquentés et les rassemblements non essentiels.
Éviter les poignées de main et les accolades.
Éviter de visiter les personnes vulnérables. (personnes de 70 ans et plus et personnes souffrant de maladies chroniques ou immunosupprimées)
Rester à la maison le plus possibleFavoriser le télétravail selon les politiques de votre employeur.