Articles - Coronavirus : Marine Le Pen critique le gouvernement Emmanuel Macron

Marine Le Pen présidente du Rassemblement National critique vivement le gouvernement d'Emmanuel Macron

Articles - Coronavirus : Marine Le Pen critique le gouvernement Emmanuel  Macron

"Cette crise est un révélateur cruel des erreurs" de l'exécutif, dénonce la présidente du Rassemblement national dans les colonnes du journal Le Figaro ce week-en. 

Par ces temps d’épidémie de coronavirus, les détracteurs de l’actuel locataire de l’Elysée ne ratent visiblement aucune occasion pour lui lancer des piques.

En effet, à la faveur d’une interview qu’elle a accordée à Valeurs Actuelles, la responsable du Rassemblement National n’a pas hésité à tacler Emmanuel Macron sur sa manière de gérer la crise sanitaire et de sa mise en place que traverse le pays.

Marine Le Pen critique Emmanuel Macron

Ne lui parlez pas "d'union nationale". En pleine crise du coronavirus, Marine Le Pen fait régulièrement entendre sa voix pour pointer ce qui constitue, selon elle, les erreurs du gouvernement dans la lutte contre l'épidémie. La dernière salve en date de la cheffe de file du Rassemblement national est publiée par Le Figaro.

"Qu'est-ce que l'unité nationale ? Participer aux mensonges du gouvernement ? Couvrir ses incompétences comme la mise en danger de gens luttant en première ligne contre le virus ? Si c'est cela, je n'en suis pas", débute la présidente du RN, faisant valoir le "rôle de l'opposition", à savoir "alerter et faire pression sur le gouvernement pour que les mesures efficaces soient prises".

Marine Le Pen critique le gouvernement

À ce titre, elle rappelle les dispositions qu'elle a elle-même demandées dès le début de la crise sanitaire, comme "dès le 29 janvier, en réclamant la fermeture des frontières avec les régions les plus contaminées".
Objectif des critiques récurrentes de l'ex-eurodéputée : "Qu'au moins ils réparent, un tant soit peu, leurs nombreuses erreurs, dont les conséquences, évidemment, sont lourdes".

Marine Le Pen

Marine Le Pen : “Les Français sont déboussolés…”

Elle n’est pas allée par quatre chemins pour traiter d’irresponsable la politique qu’a adoptée le président français face à l’épidémie du Covid-19.Marine Le Pen indique que le gouvernement Macron a dit beaucoup de contre-vérités depuis le début de cette épidémie.

Qui a dit "c'est une grippe ?" Qui a dit "il n'y a qu'une chance minime pour que la France soit touchèe". a rappelé la patronne de la formation politique opposée aux actions du président français.

Elle fait par la suite remarquer qu’il y a une rupture de confiance entre le gouvernement et la population. "Les Français sont déboussolés, ne savent plus à quel saint se vouer.

Le gouvernement est le plus gros pourvoyeur de fake news depuis le début de cette crise. Et il est le responsable de la perte de confiance dans la parole publique", a notammnent déploré Marine Le Pen, lors de cette sortie médiatique.

Marine Le Pen les français déboussolés

Marine Le Pen : "Il faudra tirer les leçons de ce drame"

Côté propositions, Marine Le Pen propose d'envisager la possibilité des nationalisations et se réjouit d'ailleurs que le gouvernement soit sur la même longueur d'onde.

Elle propose aussi du "localisme et du patriotisme économique", par exemple en faisant en sorte "que notre grande distribution vende une production française, agricole notamment".

"Je ne suis pas en désaccord total avec ce que propose le gouvernement", admet la parlementaire RN, avant de nuancer : "Encore faut-il que cela se passe comme ils l'ont annoncé".

Marine Le Pen

Pour les entreprises unipersonnelles, PME, artisans et commerçants, la présidente du RN propose "Une mesure simple et plus efficace que celle du gouvernement :

verser un forfait de 1 500 euros à toutes les entreprises de moins 1 000 salariés. Avec, en plus, 1 000 euros par salarié".

Coût de la mesure, selon elle : seulement 10 milliards d'euros sur les "750 milliards déployés par la Banque centrale européenne". Plus globalement, la patronne du Rassemblement national espère que la France "revoit ses priorités en tant que nation". 

Marine Le Pen : ses propositions et objectifs

Marine Le Pen cite, pêle-mêle, plusieurs objectifs

"changer un modèle économique ultralibéral et libre-échangiste qui nous appauvrit et nous met en danger", "retrouver un État stratège", ou encore "faire un audit national pour savoir où est passé cet argent que les Français versent au travers des impôts très lourds". 'Il faudra tirer les leçons de ce drame pour repartir plus forts et plus armés", conclut-elle.

Articles Populaires

Articles sponsorisés:

Partager Leenkus

Partager Facebook