Coronavirus : aide aux soignants Agnès Buzyn reprend du service

Agnès Buzin ancienne ministre de la Santé et ancienne candidate à la Mairie de Paris reprend du service en tant que médecin afin de venir en aide à ses collègues médecins ainsi qu'au personnel soignant

Coronavirus : aide aux soignants Agnès Buzyn  reprend du service

Agnès Buzin l'ancienne ministre de la Santé et candidate à la Mairie de Paris reprend du service à l'hôpital militaire de Percy de Clamart dans les Hauts-de-Seine. 

Elle avait fait un tout autre combat en début de cette annèe 2020 en se présentant face à Rachida Dati et Cedric Villani, aux élections municipales de la ville de Paris. Aujiurd'hui en pleine crise du coronavirus, elle a décidé (selon les informations du Parisien), de se lancer, dans un autre combat.

Agnès Buzin vient en aide aux personnels soignants

Agnès Buzin va à nouveau pratiquer la médecine, afin de venir aider et soutenir le personnel soignant des Hôpitaux de Paris.

Ces toutes dernières semaines la candidate LREM à la Mairie de Paris et ancienne ministre de la Santé se montrait très discrète voir absente des médias d'informations. Elle confiait il y a un mois au journal Le Monde : 

“Quand j’ai quitté le ministère, je pleurais parce que je savais que la vague du tsunami était devant nous. Je suis partie en sachant que les élections n’auraient pas lieu. Depuis le début je ne pensais qu’à une seule chose : au coronavirus. On aurait dû tout arrêter, c’était une mascarade”, n’épargnant au passage ni le Gouvernement ni Emmanuel Macron. 

Agnès Buzin vient en aide aux personnels soignants

Dans cette interview elle déclarait également qu'elle se retitait de la course aux élections municipales affirmant que sa vocation de médecin était la plus essentielle. "L'hôpital a besoin de moi, il va y avoir des milliers de morts".

Pour Agnès Buzin le temps de la campagne aux élections est très loin. Elle qui venait remplacer le candidat Benjamin Griveaux, qui avait été contraint de démissioner suite aux publications le mettant en cause et dans une très mauvaise posture par des vidéos à caractère sexuel.

Vidéos dévoilées au grand public via les réseaux sociaux par l'artiste Russe Piotr Pavlenski.

Agnès Buzin vient en aide aux personnels soignants

L'ex ministre de la Santé a demandé sa reintégration provisoire à l'AP-HP afin de soutenir et venir en aide à ses collègues médecins.  

Agnès Buzin a donc repris du service et revêtu sa blouse blanche afin d'exercer sa pratique de la médecine dans un service Covid-19. La femme politique de 58 ans intervient avec tout le matériel nécessaire protégée de la tête aux pieds, avec une combinaison intégrale de type scaphandre. 

Agnès Buzin vient en aide aux personnels soignants

"Je bosse. Je suis à fond à l’hôpital pour me rendre utile. Je ne fais que ça" a déclaré Agnès Buzyn toujours selon Le Parisien. Une façon sans doute d’oublier la tempête qu’elle a provoqué.

Afin de gérer les conséquences de la crise sanitaire liée a l'épidémie de coronavirus Covid-19, Agnès Buzin intervient aussi bénévolement auprès de la Fédération des centres de lutte contre le cancer.

Agnès Buzin vient en aide aux personnels soignants

Les multiples polémiques qui avaient fait grand bruit suite à ses prises de paroles dans les médias nationaux l'ont énormément affectée.

Depuis les municipales complètement ratées, Agnès Buzin reste malgré tout entièrement dévouée à la lutte contre le Covid-19.

“Elle a très mal vécu la polémique qui a suivi ses propos au Monde. Une journaliste l'a appelée pile au moment où elle a baissé la garde, sans se méfier, et puis tout s'est malheureusement enchaîné”, raconte un de ses proches. 

Agnès Buzin vient en aide aux personnels soignants

Elle ne lâche pas non plus la politique. Chaque semaine elle fait un point complet avec ses têtes de listes afin de dresser une situation sur la crise sanitaire, mais aussi pour discuter de la campagne.

Rappelons ses propos le lendemain du premier tour de léection municipale de Paris. Agnès Buzin faisait sensation en annonçant que le maintien de cet événement politique était une "mascarade". 

Agnès Buzin vient en aide aux personnels soignants

elle déclarait "qu’elle avait alerté dès la fin janvier Edouard Philippe et Emmanuel Macron de l’impossibilité de pouvoir organiser le scrutin face au “tsunami” qui arrivait".

Le Premier ministre Edouard Philippe n’est pas près d’oublier ces propos de la principale intéressée qui a regretté par la suite : "Ce qui a finalement le plus meurtri Agnès, c’est d’avoir mis le gouvernement en grande difficulté après ses déclarations. Ce n’était vraiment pas son intention" a expliqué une proche au Parisien.

Agnès Buzin

Agnès Buzyn, née le 1er novembre 1962 à Paris. Cest une hématologue, professeure des universités, praticienne et femme politique française. Sous la présidence dEmmanuel Macron elle devient ministre des Solidarités et de la Santé.

Elle fait ainsi partie du premeir et du second gouvernement Édouard Philippe. Elle quitte ce gouvernement suite au retrait de Benjamin Griveaux de la campagne municipale de 2020. Elle lui succéde en tant que tête de liste LREM.