Articles - CNews : le gros clash entre Éric Zemmour et Marlène Schiappa sur l'immigration et le "grand remplacement"

Articles - CNews : le gros clash entre Éric Zemmour et Marlène Schiappa sur l'immigration et le "grand remplacement"

Éric Zemmour et Marlène Schiappa : le face à face tant attendu a tenu toutes ses promesses. Gros clash entre les deux invités

Tout le mon de attendait avec imoatience ce débat. Lundi 10 février, la secrètaire d'état chargée de l'Égalité femmes-hommes et de la lutte contre les discriminations.

Marlène Schiappa était invité par Christine Kelly sur CNews pour débattre sur la question sdes discriminations. Le moins que l'on puisse dire est que le débat a donné lieu à des échanges pour le moins très tendus et virulants.

Christine Kelly lance le débat sur les discriminations.

"L'un se déclare pour les discriminations et l'autre contre", annonçait Christine Kelly sur les réseaux sociaux pour lancer le débat. En effet, débat il y a eu avec au programme : immigration, discrimination, assimilation et grand remplacement.

Les thèmes de prédilection pour le polémiste de CNews, dont les opinions radicales et les formules toutes faites font toujours énormément réagir.

Zemmour Schiappa le clash

"La république ce n'est pas  Mc Donald's"

"La rèpublique ce n'est pas Mc Donald's", Lance Éric Zemmour. "on ne vient pas comme on est. Vous fabriquez des victimes éternelles les discriminations, la grande perversité de votre idéologie" Surenchérit le polémiste qui explique que les discriminations ne seraient qu'un mythe qui correspond en réalité à un refus d'assimilation des immigrés qui se cacheraient derrière une forme de victimisation. De quoi faire bondir Marlène Schiappa : "Il n'y a pas de victimes Éric Zemmour, aucune victime ? ".

Marlène Schiappa monte au créneau

Avant de conclure : "Le contraire de la discrimination n'est pas la discrimination positive Éric Zemmour, c'est la non-discrimination, Discriminer ce n'est pas une opinion politique c'est un délit, nous faisons du droit et pas de morale, donc j'appelle les entreprise à prendre leurs responsabilités et à s'organiser pour ne plus discriminer toutes les personnes françaises qui sont égales devant la loi, comme l'indique la trilogie de le République française : Liberté, Egalité, Fraternité".

 

Articles Populaires
Article Sponsorisés

Partager Leenkus

Partager Facebook