Articles - Chine : le coronavirus nCov2019 désormais plus meurtrier que le Sras

Articles - Chine : le coronavirus nCov2019 désormais plus meurtrier que le Sras

En Chine le coronavirus tue 57 personnes en une journée, déjà beaucoup plus que le Sras de 2002-2003

Nouveau bilan pour le coronavirus en Chine. 361 morts à ce jour soit déjà plus que le Sras qui avait fait 349 victimes en 2002-2003. Le dimanche 2 février 57 personnes sont mortes en une seule journée. Un triste record depuis l'apparition du virus.

Trois cent soixante et un morts: voici pour le moment le bilan du nouveau coronavirus qui dépasse désormais celui du Sras en Chine continentale, alors que dans le même temps, un hôpital construit en quelques jours seulement pour faire face à l'afflux de malades sachant  que 17200 cas de personnes contaminées ont été confirmées dans le pays.

Chine: le coronavirus tue déjà plus que le Sras

Après dix jours de congés pour le Nouvel An chinois, le pays est complètement paralysé et les places boursières qui perdent 9% à l'ouverture, s'affolent avec des perspectives économiques en berne. 

La métropole de Wuhan qui est l'épicentre du virus qui s'est propagé dans 24 pays est maintenant sous cloche depuis 10 jours. La commission nationale de la santé dresse le bilan provisoire de 361 morts dont 57 de plus uniquement pour la journée du dimanche 2 février. 

Désormais en Chine continentale, (hors Hong Kong et Macao) il y a plus de morts dus à ce coronavirus que pour le Sras (syndrome respiratoire aigu sévère) qui avait fait 349 victimes en 2002-2003. Le bilan quotidien faisant état de 57 morts ce dimanche est le plus lourd depuis le début de cette épidémie qui a été déclarée en décembre.

Construction express de deux hopitaux

La Chine doit faire face à un système hospitalier complètement submérgé et pour accueillir de plus en plus de malades, a construit un hopital dans un délai record de 10 jours. La construction de cet Hopital baptisé *Hopital de la montagne du Dieu du Feu* s'est ouvert à grand renfort de propagande, avec des images diffusées en boucle sur toutes les télévisions du pays.

La ville portuaire Wenzhou et ses plus de 9 millions d'habitant, située à 800 km de Wuhan est aussi sous confinement. Une seule personne par foyer  est autorisée à sortir une fois tous les deux jours pour faire les courses.

A LIRE: Coronavirus un sixième cas recensé en France, l'opération rapatriement va bientôt commencer

Chine sous tension, le coronavirus frappe de plus en plus fort

Economiquement la situation est tout aussi préocupante. Face à la crise qui paralyse le pays, les bourses chinoises dévissent depuis 10 jours entrainant toutes les places mondiales boursiéres dans son sillage, malgrè les 1 200 milliars de yuans (156 milliars d'euros) injectés par la banque centrale chinoise afin de rassurer les investisseurs et pour soutenir l'économie.

De nombreux pays comme les États-Unis, Australie, Nouvelle-Zélande, Irak, Israel et Philippines, ont interdit toute entrée aux étrangers  qui se sont rendus récemment en Chine, Mongolie, Russie, et Népal sur leur territoire. Parallèlement, les opérations de rapatriement se poursuivent: la France ramenant de Wuhan des passagers de 30 nationalités differentes a atteri dimanche dans le sud-est de la france.

Articles Populaires
Article Sponsorisés

Partager Leenkus

Partager Facebook