Benjamin Griveaux : "Cela va trop loin" l'ex-candidat LREM à la mairie de Paris réagit pour la première fois au scandale

Benjamin Griveaux des vidéos à caractère sexuel diffusées sur les réseaux sociaux, le pousse à démissionner immédiatement

Benjamin Griveaux : "Cela va trop loin" l'ex-candidat LREM à la mairie de Paris réagit pour la première fois au scandale

Benjamin Griveaux, le candidat LREM à la mairie de Paris, est suspecté d'avoir envoyé des photos de son sexe en érection à une femme avec laquelle il échangeait des sms. l'homme politique a retiré sa candidature et s'exprime pour la première fois.

Des vidéos attribuées a Benjamin Griveaux ont été diffusées sur les réseaux sociaux dans la soirée. Que s'est-il passé ce jeudi 13 février ? Ces vidéos montrent le sexe d'un homme en érection en train de se masturber.

Bien que la destinataire ne soit pas encore connue, il s'agirait dune femme avec qui l'intérressé aurait au moins échangé des images coquines.  "Tu me repasses ta vidéo dhier... Quelle poitrine !" , il est écrit en dessous de cette fameuse vidéo.

Sur une autre capture d'écran, on peut découvrir les échanges entre cet homme qui est présenté comme étant Benjamin Griveaux ainsi qu'une jeune femme qu'il vouvoie et qui lui demande si elle est en famille et aussi si elle n'est pas prisonnière de ses enfants ou de son mari avant qu'elle ne lui réponde, "Non je suis trop jeune, je suis libre, enfin, pas trop jeune, lui a-t-elle confié avant qu'il ne continue avec des promesses. Impossible de savoir s'il sagit ou non de la même personne, ni même de la date des échanges.

Benjamin Griveaux démissionne

Un ex-député commente ces vidéos sur les réseaux sociaux

Joachim Son-Forget, ex-député de La République en marche dans une circonscription des Français établis en Suisse et au Liechtenstein, a largement contribué à la diffusion de ces images.

"J'espère que ces vidéos sexuelles affigeantes incriminant Benjamin Griveaux et une jeune femme seront démenties par l'intéressé et son équipe car une telle diffamation serait extrêmement grave dans la campagne pour Paris"  a-t-il twitté ce jeudi 13 février à 18h15, en joignant l'article qui diffuse ces vidéos pornographiques.

Après s'être demandé si Marlène Schiappa la secrétaire d'État à l'égalité entre les femmes et les hommes resterait co-listière du candidat à la mairie de Paris, il a souhaité affirmer son soutien à Benjamin Griveaux.

"Quand les gens sauront qui est ou qui sont les auteurs de cette attaque basse contre Benjamin Griveaux, il faudra avoir un débat politique très dur contre ce type de méthode et les personnes qui sont à l'origine de ce piège ou de ce montage". Ce post n'est pas une blague je suis très sérieux a-t-il écrit.

A LIRE: Sextape de Benjamin Griveaux, la réaction de Jean-Marie Bigard risque de faire scandale

Benjamin Griveaux le scandale

Après avoir annulé toutes ses interventions dans la presse prévues ce jour, Benjamin Griveaux a pris la parole face aux caméras de BFM TV ce vendredi 14 février pour expliquer les raisons évidentes du retrait de sa candidature.

"En ce qui me concerne, je ne souhaite pas nous exposer davantage, ma famille et moi, quand tous les coups sont désormais permis. Cela va trop loin. Cest pourquoi j'ai décidé de retirer ma candidature pour l'élection municipale parisienne. Cette décision me coûte mais mes priorités sont très claires, c'est d'abord ma famille vous l'aurez compris et puis c'est le projet pour Paris, celui que nous avons construit et pour lequel nous nous sommes beaucoup battus. Ce projet, aujourd'hui vivra sans moi".

Articles Populaires

Articles sponsorisés:

Partager Leenkus

Partager Facebook