Isabelle Adjani s’en prend sèchement à Emmanuel Macron

Isabelle Adjani : Loin du Palais de l’Elysée qu’il a quitté dans le secret en compagnie de Brigitte Macron, le président fait l’objet de nouvelles critiques

S’il y a bien une personne qui fonde de gros espoirs sur la nouvelle année et espère que 2019 lui sera plus favorable que 2018, c’est sans aucun doute Emmanuel Macron. C’est bien simple, depuis qu’il a accédé à la plus haute marche de la politique française, en mai 2017, le Président est confronté à un flot de critiques en tous genres. Que ce soit de la part d’anciens grands noms du pouvoir comme François Hollande ou, plus récemment, Luc Ferry, des citoyens, ou même de personnalités : les remarques sévères au sujet du mandat de notre chef de l’Etat se font entendre de toutes parts.

Isabelle Adjani s’en prend sèchement à Emmanuel Macron

En cette fin d’année, l’époux de Brigitte Macron a même eu droit à l’explosion d’une crise inédite : celle des Gilets jaunes. Et s’il a décidé de prendre la poudre d’escampettes, malgré la débâcle, afin de souffler et sans doute tenter de se reposer,le locataire de l’Elysée doit encore et toujours faire avec des foudres qui s’abattent sur lui quasi quotidiennement. Preuve en est avec la dernière sortie d’Isabelle Adjani.

Véritable mythe du paysage cinématographique, Isabelle Adjani est tout aussi connue pour son talent que pour le mystère qu’elle laisse planer autour d’elle. Rare à l’écran, elle l’est encore plus dans les médias et n’accepte que très rarement de se dévoiler aux journalistes.

Isabelle Adjani s’en prend sèchement à Emmanuel Macron

C’est pourtant ce qu’elle vient de faire, auprès du magazine ELLE, afin de promouvoir Sœurs, le nouveau long-métrage de Yamina Benguigui dans lequel elle partagera l’affiche avec Rachida Brakni et Maïwenn. Au cours d’une interview vérité, la comédienne révélée dans La Gifle, en 1974, n’a pas hésité à dire tout ce qu’elle pensait de la polémique des Gilets jaunes, et surtout de la manière dont cette crise est gérée par le gouvernement.

Isabelle Adjani charge violemment Emmanuel Macron et sa gestion des Gilets jaunes « On a quand même l’impression que l’exécutif le mot qui met au pas est un peu paumé. » C’est par cette simple phrase qu’Isabelle Adjani a introduit son diagnostic sur la position du gouvernement face aux manifestants. « C’est incroyable d’être à ce point dans l’incapacité de communiquer !

Connaissez-vous cette phrase d’Oscar Wilde : “Recommander aux pauvres d’être économes, c’est chose à la fois grotesque et insultante, cela revient à conseiller à un homme qui meurt de faim de manger moins“ ? Ça pourrait être un slogan des Gilets jaunes…. » Et de s’en prendre directement et frontalement au président de la République. « Il y a une grande frilosité gênée dans la façon de communiquer d’Emmanuel Macron. Une impossibilité tactile, en tout cas avec le corps du pauvre. Il ne sait pas. Il y a là quelque chose qui est complètement en réserve et qui rend les gens fous. » Le message est passé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *