David Hallyday : des étranges signes que lui envoie Johnny depuis l’au-delà

Son fils David Hallyday reste persuadé que le chanteur ne nous a pas totalement quittés. Le Taulier lui enverrait même des signes de sa présence.

Johnny Hallyday est mort le 5 décembre 2017, emporté par un cancer du poumon. Et si son corps repose aujourd’hui au cimetière marin de Lorient à Saint-Barthélemy, le rocker pourrait bien être encore parmi nous… Closer l’avait rapporté l’année dernière : le jour de l’enterrement de Johnny aux Antilles, le 10 décembre 2017, des signes de la présence spirituelle du rocker avait été remarqués.


David Hallyday : des étranges signes que lui envoie Johnny depuis l’au-delà

Alors que Maxim Nucci et Yarol Poupaud lui rendaient hommage en interprétant des titres d’Elvis Presley, son artiste préféré, un aigle des Antilles a volé juste au-dessus du cercueil. Peu après, à la fin de l’enterrement, un arc-en-ciel a fait son apparition. Près d’un an plus tard, un autre s’est formé dans le ciel de Bordeaux. Et selon Sylvie Vartan, il s’agissait là encore d’un signe de sa présence…

David Hallyday : des étranges signes que lui envoie Johnny depuis l’au-delà

Ce jour-là, la chanteuse venait de sortir son album en hommage à son ancien époux. « À ma descente d’avion, un magnifique arc-en-ciel semblait m’attendre à Bordeaux, s’était-elle extasiée sur Instagram. Comment ne pas penser que c’était notre Johnny qui voulait me faire un signe ? » Dans les colonnes du magazine ELLE, David Hallyday révèle que lui aussi ressent encore la présence du rocker. « La mort de mon père a provoqué un électrochoc : on perd la moitié de soi-même.

Tous ceux qui ont perdu un proche ressentent la même chose, explique-t-il. Mais on ne se sent jamais seul quand on a vraiment aimé les gens. » Car selon lui, l’esprit de son père est toujours là, près de lui.

David Hallyday reçoit des signes de son père décédé

David Hallyday l’assure à ELLE, il a « des signes de sa présence tout le temps » : « Une télé qui s’éteint toute seule », par exemple, ou même « un papillon qui se pose sur [sa] voiture ou [son] assiette ». Bien conscient que ces interprétations peuvent faire sourire, le chanteur prévient avec humour ses fans : « Mais ne vous inquiétez pas, je garde les pieds sur terre ! Pourtant, j’y crois. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *