Coluche : son meilleur ami dévoile tout et donne tous les détails

Coluche : Un des amis du comique parle des causes de son accident 32 ans après …

De son côté, Didier s’est toujours interrogé sur les causes de l’accident de Coluche. « Dès que vous parlez de ça, on crie à la théorie du complot… »

Après l’accident de Coluche, la procédure a été propice aux plus folles rumeurs et interprétations. Nombreux fans iront jusqu’à considérer que l’humoriste a été victime d’un assassinat.

L’ami de Coluche a du mal à accepter que ce dernier ne soit plus de ce monde : « Peut-être que je refuse simple­ment qu’il soit partie aussi bête­ment. J’ai vu un camion faire une manoeuvre impro­bable, sur une route impro­bable, allant déchar­ger des graviers dans un endroit impro­bable. On a vu ce camion, lui aussi nous a vus. »

À la fin de sa vie, Coluche avait reçu des menaces. « Il recevait des lettres avec des balles, avec ce message: La prochaine sera pour toi. Certains n’acceptaient pas qu’on se moque d’eux« , estime Didier. Aujourd’hui, il pense aux enfants de Coluche. « Peut-être que ses enfants auraient besoin de savoir. »

Coluche : son meilleur ami dévoile tout et donne tous les détails

Des détails troublants au sujet de l’accident

Didier Lavergne a vu toute la scène et il a été très affecté par ce qui se passait devant ses yeux. « C’était la première fois que je voyais un ami mourir devant moi. Je lui ai parlé pendant 45 minutes. Traumatisant. Mais à l’époque, il n’y avait aucune prise en charge.

J’ai juste été interrogé par la gendarmerie », a-t-il déclaré au micro de Téléstar. L’homme a aussi tenu à préciser qu’ils ne roulaient pas à vive allure. « Tout le monde a écrit qu’on roulait comme des malades. C’est faux! On roulait entre 60 et 80 km/h », a ajouté Didier Lavergne.

Coluche : son meilleur ami dévoile tout et donne tous les détails

Une expérience traumatisante

Pour lui, les circonstances de la mort de son ami sont difficiles à accepter. « Peut-être que je refuse simplement qu’il soit mort aussi bêtement. J’ai vu un camion faire une manœuvre improbable, sur une route improbable, allant décharger des graviers dans un endroit improbable. On a vu ce camion, lui aussi nous a vus », a-t-il lâché.

Coluche : son meilleur ami dévoile tout et donne tous les détails

Suite à cet accident mortel, la police l’a interrogé, mais elle ne croyait pas trop à sa version. « Ils ont décrété que j’étais un menteur parce que j’avais dit que Coluche avait son casque…

Ils m’ont demandé s’il avait son casque avec lui et j’ai répondu oui : il l’avait attaché sur l’optique de phare, à l’avant de sa moto. Ils m’auraient demandé s’il avait son casque sur la tête, j’aurais dit non. Pour eux, je n’étais pas fiable », a raconté Didier Lavergne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *