Votre homme n'est pas jaloux et vous vous demandez si c'est grave...Voici des témoignages ! - Page 1/3

Mon homme n’est pas jaloux… C&est grave ?

Vous l’aimeriez accroc, il paraît détaché. Vous le voudriez prêt à bondir sur ses (supposés) rivaux, il reste calé dans le canapé. Vivre avec un homme qui n’est pas jaloux, ça soulève des questions…

Il ne m’aime pas ?

La jalousie fait souvent office de baromètre amoureux et Alexandra Choukroun, psychologue, constate qu’une femme qui ne la perçoit pas chez son partenaire l’interprète comme un manque d’intérêt ou d’amour. Et si votre homme ne fonctionnait pas comme vous ? Il n’a peut-être pas besoin de s’encombrer de jalousie car il est bien dans sa peau et vit dans une relation basée sur l’instant présent, comme le précise la psychologue. Il se peut même qu’il soit jaloux mais ne l’exprime pas, par pudeur ou par protection.

Le psychothérapeute Frédérique Farigoux-Guidet renchérit en évoquant un refoulement inconscient : si l’homme a mal vécu la jalousie dans le passé (une rivalité fraternelle par exemple), il peut alors choisir une forme d’indifférence pour se prémunir de ce sentiment qui l’a déjà rendu malheureux. Pour la thérapeute, la clé est de ramener les choses à soi. Et vous, où en êtes-vous ? Pourquoi ce désir d’être constamment rassuré(e) ? Alexandra Choukroun, pour sa part, préconise de faire un cheminement personnel pour prendre confiance et ne pas être totalement dépendant(e) du regard de l’autre. S’aimer (un peu) plus pour aimer mieux.

Page 1 sur 3

Derniers Articles