Voila pourquoi il ne faut pas ajouter d'inconnues ni mettre ses enfants sur Facebook...

Facebook n'est pas un jouet pour enfants ! Cette histoire sordide le prouve, et ce genre de choses arrivent bien plus fréquemment qu'on ne le croit. Même si il est vrai qu'elle est assez horrible, son but est noble : inciter les gens à faire plus attention dans l'utilisation de leurs données privées sur des plateformes aussi ouvertes que Facebook.

 

N'hésitez pas à la partager avec toutes vos connaissances, sur Facebook et ailleurs. Une catastrophe arrive toujours lorsqu'on s'y attend le moins !

  

@via alger-info


"Un homme dont vous ne connaissez pas le nom et qui ne vous dit rien vous demande de l'ajouter sur Facebook. Sur sa photo, il pose avec ses enfants, qui ont à peu près le même âge que les vôtres. En plus, il est écrit sur son profil qu'il habite dans la même ville que vous. Il a l'air sympa. 
Peut-être est-ce une vieille connaissance du lycée ? Vous ne vous souvenez pas. Dans le doute, vous acceptez sa demande.

 

C'est la première journée de CP pour votre petite fille et vous lui avez mis sa robe préférée pour l'occasion. D'ailleurs, ce matin, vous l'avez prise en photo et vous avez partagé le cliché sur Facebook.

"Marine va vivre sa première journée à l'école de [votre ville]  ! Toute la famille est très fière !"

 

Pendant ce temps-là, et sans que vous ne le sachiez, la fameuse personne qui vous avait ajoutée ce matin a noté l'adresse de l'école de Marine, enregistré la photo que vous avez mis sur votre mur et envoyé ce message à une centaine de personnes de sa connaissance : "Jeune fille de race blanche, 5-6 ans, cheveux bruns, yeux clairs, 20 000 euros."

 

Sans le savoir, vous avez donné la localisation exacte de votre fille, vous avez partagé sa photo, son prénom. Tous les renseignements utiles pour un trafiquant d'enfants...

@Via bluevaultsecure


Quand vous partez chercher Marine à l'école à 4h30, elle n'est plus là. Vous entrez dans l'enceinte de l'établissement et quand vous trouvez enfin une personne qui peut vous répondre, on vous dit que la petite Marine est partie avec son père il y a 15 minutes environ...

 

Il est trop tard. Votre petite fille est en route vers l'Allemagne, certainement avec l'homme que vous avez ajouté le matin même sur Facebook et elle sera bientôt entre les mains d'un pédophile..."

 

La morale de cette histoire : Facebook n'est pas un jouet. Même si vous savez rendre votre compte le plus privé et sécurisé possible, n'ajoutez pas d'inconnus sur Facebook et ne partagez pas de photos de vos jeunes enfants sur ce réseau.

Bien sûr, cette histoire est une fiction... mais cela existe vraiment, et ça pourrait arriver à n'importe qui. Il ne tient qu'à nous d'éviter que cette histoire passe du stade de simple récit fictif à la rubrique de fait divers des journaux.  

 Rien qu'en France, des centaines d'enfants sont victimes de violences sexuelles chaque année.

Derniers Articles