Voilà à quoi vous vous exposez en risquant un tatouage au henné…

Pendant les vacances d’été, de plus en plus d’estivants succombent à l’envie de se faire un tatouage au henné. Ce tatouage, certes éphémère, est toutefois loin d’être sans danger.

Une jeune britannique en a fait la triste expérience puisqu’elle a été gravement brulée à la cheville après s’être fait tatouer au henné lors de ses vacances en Turquie. Son rêve de carrière dans le mannequinat en a même été brisé.

Capture-decran-2015-08-20-a-18x

En temps, normal, le henné noir, d’origine végétale et plutôt utilisé pour la coloration des cheveux, ne présente qu’un faible risque d’allergie. Le problème est que pour le rendre plus foncé et en augmenter la durée de vie, certains tatoueurs peu scrupuleux y ajoutent du PPD (Paraphénylènediamine) qui est extrêmement allergisant.

Capture-decran-2015-08-20-a-18

Cette pratique peut avoir de graves conséquences sur la peau (eczéma cicatrices et hyper sensibilisation à vie). Soyez donc très prudents et suivez les mises en garde des dermatologues pour ne pas subir à vie les effets d’un tatouage au henné qui n’aurait pas été fait dans les règles de l’art !

Capture-decran-2015-08-20-a-18c

Derniers Articles