Voici les raisons d’adopter un lapin plutôt qu’un chat (ou un chien) ! - Page 1/2

 

Marginalisés à cause de leurs grandes dents, affublés des pires qualificatifs par des marques peu scrupuleuses, il est temps de réhabiliter nos amis à longues oreilles.

 

Il est herbivore et ne risque donc pas de vous manger en cas de famine
On ne peut pas en dire autant des chats, ces êtres sanguinaires qui n'hésiteraient surement pas à vous boulotter en cas de disette. Si. Et vous le savez.

 

En revanche, vous pouvez toujours le menacer d'en faire un civet s'il vous emmerde
Préchauffez le four à 200°C (th 7), posez ostensiblement un gros pot de moutarde sur la table et attendez que la magie opère. Il devrait vous foutre la paix pour un bon moment.

 

C'est un animal qui peut rentrer ses testicules en cas de danger, ce qui est quand même un signe d'évolution indiscutable
A côté, ramener indéfiniment une balle en mousse c'est un peu le niveau zéro de l'ingéniosité.

 

On ne sera jamais accusé de vraiment "abandonner" un lapin, même l'été
On dira qu'on "le met dehors pour qu'il retourne dans la forêt voir ses amis". Nuance.

 

Vous pouvez lui refiler les restes de votre salade de crudités de la veille
Globalement, ça coûtera toujours moins cher que des croquettes hors de prix.

 

Vous pouvez le dresser pour qu'il devienne une machine à tuer
Parce qu'on sous-estime beaucoup trop la puissance dissuasive du lapin de garde.

 

Si vous en avez vraiment marre de son petit comportement immature, vous pouvez toujours en faire une joli écharpe pour l'hiver
Mettez vos convictions sur la cruauté animale de côté et sentez un océan de douceur vous submerger.

 

Ils pratiquent la cæcotrophie 
Double économie en litière ET en bouffe.

 

Page 1 sur 2

Derniers Articles