Voici les aliments à éviter en cas d'aérophagie... - Page 1/3

Aérophagie : les aliments à éviter

Bien que sans danger pour la santé, l’aérophagie n’en est pas moins pénible à vivre. Découvrez tout de suite comment combattre ce trouble digestif grâce à une meilleure hygiène alimentaire.

Aérophagie : qu’est-ce que c’est ?
L’aérophagie est un trouble digestif caractérisé par une trop forte concentration d’air dans le système digestif. En temps normal, nous "avalons" toutes et tous entre 2 et 4 litres d’air dans la journée, que ce soit en parlant, en buvant ou surtout, en mangeant. Les personnes souffrant d’aérophagie avalent tout simplement plus d’air que la moyenne, ce qui entraîne divers désagréments digestifs.

Les symptômes de l’aérophagie
Les symptômes de l’aérophagie sont bénins mais incommodants. Ils se manifestent le plus souvent sous forme de ballonnements plus ou moins douloureux et d’éructations. L’organisme cherche en effet à évacuer le trop-plein d’air, d’où des rots intempestifs en plein milieu du repas ou après avoir mangé. Une partie de l’air peut aussi être évacuée sous forme de flatulences.

Page 1 sur 3

Derniers Articles