Voici en quoi consiste la dévitalisation d'une dent... - Page 1/3

Dévitalisation d&une dent : comment ça se passe ?

A la suite d’une carie, votre dentiste vous annonce qu’il faut dévitaliser votre dent. Pas de panique, cet acte n’est pas douloureux. Comment ça se passe ? Les réponses avec Wilhelm Pertot, chirurgien-dentiste.

Dévitalisation : ça consiste en quoi ?
Dévitaliser une dent relève du domaine de l’endodontie, c’est-à-dire de la discipline qui traite l’intérieur des dents. Chaque dent contient ce que l’on appelle la pulpe, innervée et vascularisée, plus communément appelée « le nerf de la dent ». C’est de là que proviennent les douleurs dentaires. La dévitalisation consiste à retirer cette pulpe. 

Pourquoi dévitaliser une dent ?
La raison principale qui engendre la dévitalisation d’une dent est la carie. La pulpe subit une agression carieuse. Une inflammation se développe, ce qui provoque des douleurs. A ce stade, la carie peut parfois encore être soignée et la pulpe peut alors cicatriser. Mais, si la carie est trop importante, l’inflammation de la pulpe progresse et aboutit à ce que l’on appelle « la pulpite irréversible ». A partir de ce moment-là, la pulpe ne peut plus être sauvée : on doit la retirer et donc dévitaliser la dent.

D’autres causes peuvent mener à cet acte dentaire :

-       une chute sur une dent, qui entraîne la nécrose de la pulpe
-       la taille d’une dent pour la pose d’une prothèse ou pour retrouver un alignement esthétique.

Page 1 sur 3

Derniers Articles