Voici des petits rappels pour tous ceux qui ont 23 ans !

Beaucoup de gens se réveillent un beau matin, le jour de leurs 23 ans, (mais parfois un peu plus tôt ou un peu plus tard, qu'importe) pour se rendre compte que tout va mal : un porte-monnaie vide, un boulot qui semble les conduire vers nulle part, une relation amoureuse qui bat de l'aile... En fait, cela concerne même beaucoup plus de gens que ce que l'on peut imaginer. Tout simplement parce que c'est une étape à passer dans la vie, et que les transitions ne sont jamais faciles.

Les années qui suivent la sortie de la fac ne sont en général pas tendres avec nous. On se retrouve largué face au monde réel avec les poches vides, un boulot qui nous permet tout juste de payer le loyer, des relations qui changent rapidement et un profond sentiment de perdition. 

Si c'est votre cas, voici 23 choses dont il faut vous souvenir :


 

1. Vous n’allez pas rester seul pendant le reste de votre vie


Vingt-trois ans est un âge où vous pouvez souffrir de solitude et d’inconfort. Vos études sont (probablement) finies. Votre vie professionnelle est (avec un peu de chance) juste sur le point de commencer. Et votre vie sociale est complètement chamboulée à cause de tout ce changement. Vous êtes peut-être loin des gens qui vous connaissent bien, et vous n’êtes pas encore très proche émotionnellement des nouvelles personnes qui sont autour de vous. 

Si c’est le cas, soyez patient. Donnez à vos relations sociales une chance de grandir et d’évoluer. Donnez-vous le temps de vous ajuster au fait de ne plus vivre avec un groupe d’amis proches que vous connaissiez. La solitude ne dure qu’un temps, même lorsqu’on a l’impression qu’elle va durer une éternité. 

 

2. Ce n’est pas grave si vous n’êtes pas encore avec le boulot de vos rêves.


Ce n’est pas grave si vous devez faire un travail ennuyeux et peu intéressant dans un bureau triste, parce que vous devez payer le loyer. Ce n’est pas grave si vous devez faire du volontariat pour acquérir l’expérience dont vous avez besoin. Il y a des milliers de chemins différents que vous pouvez emprunter pour vous rendre là où vous souhaitez aller. Ce n’est pas la peine de vous lancer dans l’auto-flagellation ou de vous apitoyer sur votre sort, l’important c’est de continuer à avancer, lentement mais sûrement, en direction de ce que vous souhaitez être. Vous n’en êtes qu’au début, après tout. 

 

3. Tout le monde se sent perdu à un moment ou à un autre


Non, sérieusement. Chaque personne que vous rencontrez, chaque être humain avec lequel vous interagissez, chaque personne à laquelle vous pourriez penser, même vos modèles, même ceux qui sont riches ou célèbres… Tous ont, presque obligatoirement, vécu une période de leur vie au cours de laquelle ils n’avaient strictement AUCUNE IDÉE de ce qu’ils étaient en train de faire, et de ce qu’ils allaient devenir. Peut-être que vous êtes dans cette phase. La bonne nouvelle, c’est que c’est aussi au cours de cette période de doute que vous allez façonner ce que vous allez être dans quelques années ! 

 

4. Il vous reste encore beaucoup de temps pour échouer et pour vous tromper


Vous avez du temps pour vous planter. En amour. Dans votre carrière. Dans vos aspirations créatives. Dans le choix de vos buts personnels. 

Vous êtes encore assez jeune pour vous permettre de tomber et de prendre le temps de vous relever, et ce, de nombreuses fois encore. Et ça, c’est une chance inestimable ! Alors, n’ayez pas peur de jouer gros, de prendre ces gros risques qui peuvent faire si peur, car c’est grâce à eux que vous pouvez réaliser énormément de choses, autant en profiter pour acquérir ces expériences. Vous êtes jeune, vous avez encore la force, le temps et la détermination de continuer même après un échec, alors profitez-en ! 
 

5. Quelqu’un va vous aimer une nouvelle fois



Si vous avez vécu une déception amoureuse alors que vous aviez une relation à long terme sérieuse, vous pouvez être tenté de vous dire que vous avez grillé votre seule chance de finir vos jours avec l’amour de votre vie. Si c’est le cas, sachez que vous allez revivre ce sentiment de bonheur et d’extase encore. Vous allez avoir envie de dire à quelqu’un « je t’aime » encore. Même si vous ne le sentez pas maintenant, vous allez avoir l’opportunité de vivre quelque chose de grand, une nouvelle fois. Votre capacité à aimer et à tomber amoureux ne s’éteindra jamais, même si le muscle est un peu rouillé. 

 

6. Vous allez vous aimer vous-même, une nouvelle fois


Votre perception de vous-même doit encore s’ajuster pour s’adapter à cette nouvelle personne que vous êtes en train de devenir. Vous êtes encore en train d’ajuster les pendules, alors ne vous stressez pas en pensant à ce que vous êtes et à ce que vous n’êtes pas. Vous avez encore du temps de continuer à vous développer pour devenir la personne que vous souhaitez être ; Et accessoirement, d’être vraiment super fier de cette personne-là. 

 

7. Vous avez le droit de poser des limites


Être un jeune adulte, cela signifie devoir dire « oui » à tout un tas de choses — des horaires de travail difficiles, des exigences de la part de la personne qui partage votre vie.. Parce que vous n’êtes pas encore tout à fait sûr des choses auxquelles vous avez le droit de dire « non ». Mais il y a une simple règle à conserver à l’esprit : vous avez parfaitement le droit de poser les limites et les bornes que vous voulez dans votre vie privée ou professionnelle, afin de rester équilibré et d’avoir une vie saine. 

Vous n’avez pas à gagner le droit de prendre soin de vous. Vous avez ce droit, il vous appartient, et il est inaliénable, personne ne peut vous le retirer — ni votre patron, ni votre famille. 
 

8. vous ne serez jamais complètement seul et sans aide



Peut-être que vous n’avez pas la chance d’avoir des parents qui peuvent vous aider financièrement, ou des amis disponibles pour vous donner un soutien émotionnel, mais soyez-en assuré : si les choses se mettaient vraiment à tourner mal, vous aurez toujours des personnes pour vous aider, même d’une manière que vous n’aurez jamais imaginée où à laquelle vous ne vous attendriez pas. Et si au moins quelques noms vous viennent en tête, alors dites-vous que vous avez plus de chance que de nombreuses personnes. 

 

9. Si vous êtes déçu de vous-même, cela signifie simplement que vous savez que vous pouvez faire mieux


Si vous ne manquiez jamais vos buts, que vous réussissiez tout, cela signifierait que vous avez vraiment du souci à vous faire ! Si au contraire vous vivez des déceptions, cela veut simplement dire que vous croyez à des choses plus grandes pour vous, et que vous placez la barre haut. Et cela peut vous amener encore plus loin que ce que vous pouvez imaginer. 

 

10. Ce n’est pas à vous de vivre le rêve de quelqu’un d’autre


Vous n’avez pas besoin de devenir prof de Français au Viêt-Nam si ce n’est pas cela qui vous rendra véritablement heureux. Vous n’avez pas à déménager dans une grande ville pour faire un boulot abrutissant, simplement parce que cela va impressionner votre famille et rendre vos parents fiers. Les choix que vous réalisez maintenant préfigurent ceux que vous allez faire pour le reste de votre vie. Alors, donnez-vous le droit de faire les choix que vous voulez vraiment faire — la seule personne que vous devez chercher à impressionner, c’est votre vous futur, dans quelques années. 

 

11. « Non » est un mot très important


Vous avez le droit de l’employer, et même le devoir ! Dites « non » aux emplois qui ne vous satisfont pas. Dites « non » aux gens qui vous rendent mauvais. Dites « non » aux opportunités qui vous empêchent de poursuivre le chemin plus grand, plus courageux et plus fou auquel vous aspirez. Dites « non » avec confiance, assurance, dites « non » de manière stratégique et aussi souvent que vous en avez besoin. C’est votre droit, et parfois même, votre plus grand atout à jouer. 

 

12. Personne ne peut lire dans votre tête — vous allez devoir demander pour avoir ce dont vous avez besoin


Personne ne va venir vous donner votre boulot de rêve sur un plateau, ni votre couple parfait, ni votre mode de vie idéal, simplement parce que vous avez obéi à toutes les règles gentiment. Vous devez demander — directement, fréquemment, et parfois de manière insistante — pour obtenir ces choses. Plus tôt vous vous habituerez à avoir la confiance en vous de demander des choses, plus tôt vous obtiendrez des résultats probants. Des résultats que certaines personnes n’auront pas, non pas parce qu’ils sont moins méritants que vous, mais simplement parce qu’ils ont trop peur de demander. C’est bête à dire, mais le monde fonctionne ainsi. 

 

13. Vous n’avez pas à avoir honte


Vous n’avez pas à avoir honte, que ce soit du travail que vous exercez actuellement, de la personne avec laquelle vous sortez, ou du point ou vous en êtes dans votre vie, en comparaison avec vos amis de la fac. Il ne tient qu’à vous d’être fier, c’est un choix à faire. Et plus vous choisissez d’être fier, plus loin vous irez. 

 

14. Votre corps n’a plus 17 ans


Vous ne pouvez plus vivre avec un régime entièrement constitué de bières, de kebabs et de boissons énergisantes. Votre corps change, et vous devez commencer à en prendre soin si vous ne voulez pas vous sentir usé pour le reste de votre vie. Commencer à bien traiter votre corps dès maintenant, aura un impact encore plus positif sur vos années à venir que vous ne pourriez l’imaginer à présent. 

 

15. Vous êtes probablement plus sexy que vous ne pensez l’être


Montrez à une personne de 50 ans une photo d’elle plus jeune, et regardez le résultat. Bien souvent, en se revoyant, elles n’arrivent pas à imaginer comment elles ont pu croire qu’elles n’étaient pas attirantes lorsqu’elles avaient la vingtaine ! 

Nous sommes nous-mêmes notre plus dure critique. Et il est bien probable que la chose la moins attirante chez vous, soit justement un manque de confiance en votre propre apparence. Commencez à croire un petit peu plus en vous, et vous aurez moins de regrets plus tard. 

 

16. Vous n’avez pas fini de changer, et vous continuerez sans doute à changer et à évoluer pendant plus longtemps que vous ne pouvez l’imaginer


Aux tout débuts de nos vingt ans, il y a ces moments rares, magnifiques et enivrants où on a l’impression que l’on a tout compris à la vie, que l’on a toutes les choses en main, qu’on est devenu des adultes. Et puis, on tombe un peu de haut, malheureusement cela ne dure jamais longtemps, et on finit bien vite par se remettre en question. La vie est en perpétuelle mutation, mais c’est loin d’être une mauvaise chose. Vous êtes encore en train de vous développer. La pire chose qui puisse vous arriver, c’est d’être immobile.

 

17. Vous devez vous laisser le temps de souffler, de faire une pause


Il est facile de se laisser entraîner par le tourbillon de la vie, le travail, progresser, établir des relations, se découvrir… mais il nous arrive d’oublier de prendre un moment pour se poser et simplement respirer. Se relaxer. Et faire une petite pause dans notre course effrénée vers le futur. Vous méritez toujours de vivre et d’apprécier votre vie. Le futur viendra bien assez tôt. 

 

18. Perdre des amis est une conséquence naturelle de cette étape de la vie


Perdre de vue vos anciens colocs de fac, vos potes d’enfance ou vos proches qui ont fini par vivre leur vie de leur côté, est une conséquence naturelle et malheureusement inévitable, qui survient quand on prend de l’âge. Et cela ne sert à rien de lutter contre cela. Certaines choses sont faites pour ne durer qu’un temps et appartenir au domaine du souvenir…. Et c’est très bien comme cela. 

 

19. Il y a des personnes que vous devrez peut-être laisser de côté, et cela ne fait pas de vous une mauvaise personne


Chacun se développe différemment et prend le chemin qui lui correspond. Et plus on va, plus les différences se font sentir. On se rend aussi compte que certaines personnes semblent délibérément vouloir rester bloqués à un stade ou à un autre. Cela ne doit pas vous empêcher d’avancer, car ce n’est pas à vous de tenter de sauver ces personnes de l’emprise de leur propre volonté. Vous pouvez les aimer, les encourager, les aider, mais à un moment donné c’est à eux d’avancer, et vous ne pouvez pas vous retenir en arrière pour eux. Chacun à la responsabilité de sa propre vie. 

 

20. Se comparer aux autres est complètement insensé et inutile, sauf si c’est pour vous motiver


Se comparer aux autres ne sert à rien, sauf si vous utilisez ce moyen pour vous motiver à atteindre le niveau d’excellence de quelqu’un d’autre. Si par contre, vous vous comparez aux autres uniquement pour vous auto-flageller, par jalousie et pour vous apitoyer sur vous-mêmes, c’est probablement la plus grande perte de temps et d’énergie qui soit. 

 

21. Tout le monde a déjà fait de la merde


Non, sérieusement. Tout le monde a déjà fait au moins UNE grosse, une énorme erreur qu’ils voudraient bien pouvoir annuler et revenant en arrière. C’est juste qu’on a tendance à ne pas parler de nos grandes erreurs, ce qui crée une culture dans laquelle tout le monde pense être la seule personne à devoir faire face à ce genre de situation délicate. Mais ce n’est pas vrai. Croyez-moi : vous n’êtes pas le seul. Tout le monde a déjà fait au moins une grosse connerie. Et on y survit. Ce qui veut dire que vous y survivrez certainement, vous aussi. 

 

22. Tout le monde est mort de trouille


Personne, peu importe l’âge, ne sait ce que la vie lui réserve, ni ce qui l’attend plus tard. Personne n’a de plan sans faille, personne n’est sûr à 100% de la marche à suivre pour arriver à ses fins, personne n’a la science infuse qui lui permet de tout comprendre instantanément à la vie pour réussir. 

Même les personnes qui affichent la plus grande confiance en eux ont un doute au fond de leur cœur, une vieille incertitude, un petit peu de peur qui traîne ; La vie est ainsi faite, la nature humaine aussi. 

 

23. Si vous aviez tout aujourd’hui, cela signifierait que le reste de votre vie serait terriblement ennuyeux


Si à l’âge de 23 ans vous aviez déjà tout de prévu et de planifié avec certitude jusqu’à l’heure de votre mort… La vie serait un peu déprimante, non ? Les hauts et les bas font juste partie du cours naturel des choses, et c’est cela qui permet de garder les choses intéressantes. Et en vérité, c’est à présent le meilleur moment de jouer aux montagnes russes sur ces fluctuations ! Une période de galère vous prépare pour un futur plein de ténacité. Alors oui, galérez à l’âge de 23 ans. Les choses se mettront bien assez tôt en place.

Derniers Articles