Voici comment traiter les troubles de l’érection après un cancer... - Page 1/2

Des cellules souches pour traiter les troubles de l’érection après un cancer

En France, chaque année, 71 000 hommes sont touchés par le cancer de la prostate. Lorsqu’il est détecté suffisamment tôt, ce cancer (qui est le plus répandu chez les hommes, devant celui du poumon et du côlon-rectum) est guéri dans 95 % des cas. Mais il peut tout de même y avoir des séquelles : des troubles de l’érection plus ou moins sévères, par exemple.

Pour remédier à cet « effet indésirable », un essai clinique a été conduit sous la direction du professeur René Yiou dans le service d'urologie de l'hôpital universitaire Henri-Mondor à Créteil (94). L’objectif : « réparer les lésions cellulaires péniennes » en utilisant des cellules souches. Celles-ci sont des cellules indifférenciées qui sont naturellement présentes dans le corps et qui peuvent se « spécialiser » pour remplacer n’importe quelle cellule de l’organisme – ou presque.

Page 1 sur 2

Derniers Articles