Voici comment surmonter le chagrin d'une rupture amicale... - Page 1/3

Comment surmonter les chagrins d’amitié

On aurait voulu la garder à la vie à la mort, mais voilà, c’est fini. Une amie perdue, c’est aussi une partie de nous qui s’enfuit.

Nous n’avions jamais douté d’elle. Nous savions tout l’une de l’autre : nos vilains défauts, nos rêves fous, nos délires, nos emmerdes. Amies pour la vie. Et un beau jour, parfois sans crier gare, notre alter ego nous a plaquée. Pouf, disparue. Nous laissant dévastée. La psychanalyste Danièle Brun, auteur de « La Passion dans l’amitié » (Odile Jacob), nous explique ce qui se joue à ce moment-là. Car c’est important de le comprendre pour réussir à s’en remettre.

Quand on ne partage plus les mêmes valeurs 

Il y a des amitiés « pour la vie » qui remontent à l’enfance mais ne tiennent pas la distance. L’une fait des études supérieures, l’autre part vivre à la campagne. Il faut s’aimer énormément et avoir du temps pour maintenir le lien. « La vie sépare ceux qui s’aiment, tout doucement sans faire de bruit » écrivait Jacques Prévert. Et un beau jour, on n’y pense plus. Mais ça peut revenir puisqu’il n’y a pas eu de clash. Le lien reste suspendu en quelque sorte. On garde l’autre dans notre coeur en attendant de le retrouver. Ou pas. Ça ne fait pas mal. 

Il y a des trahisons. L’amie qui vous pique votre amoureux, par exemple. Là, c’est la colère et la déception qui l’emportent. C’est un chagrin d’amour. L’amie, on l’oublie. 

Et puis, il y a l’incompréhension. La souffrance de l’abandon à l’état pur. Comment cette fille qui était ma soeur de cœur a-t-elle pu me rejeter ainsi ? Elle a choisi l’amour contre l’amitié (personne ne fait jamais le choix inverse), elle ne me trouve plus assez bien (elle a changé de milieu social), elle m’en préfère une autre, elle ne supporte pas mon nouveau compagnon, elle critique ma manière d’élever mes enfants, elle se mêle de ce qui ne la regarde pas. Un beau jour, l’une ne supporte plus l’autre et (se) trouve toutes sortes de prétextes plus ou moins foireux pour justifier la rupture. Quand elle ne se volatilise pas purement et simplement. «  Ma meilleure amie a coupé les ponts avec moi du jour au lendemain sans aucune explication. Elle n’a plus jamais répondu à mes appels et à mes messages. Et elle m’a virée de ses amis Facebook », raconte Aline, 27 ans.

L’écrivain Michel Tournier pensait que, contrairement à l’amour, l’amitié est toujours réciproque. Avec un ami, on est toujours sur la même longueur d’ondes. « L’amitié, c’est un partage de valeurs », confirme Danièle Brun. Ça commence à se fissurer le jour où on ne pense plus pareil. Un ami doit suivre notre cheminement et éventuellement nos revirements. Il y a de l’idéalisation dans l’air. Il faudrait pouvoir être aussi respectueux des choix de nos amis qu’exigeant à leur égard. Or, ces acrobaties affectives ne sont pas toujours faciles dans les grands tournants de la vie. Quand on choisit un amoureux qui déplait à notre grande amie, par exemple. Ou quand elle change radicalement d’opinion politique. Et le lien commence à se détériorer le jour où on ne pense plus pareil.

Page 1 sur 3

Derniers Articles