Voici comment faire une fellation inoubliable... - Page 1/2

Ce soir, vous avez décidé de tester la fellation ! Problème : vous ne connaissez absolument pas le mode d'emploi... Pas de panique ! Coralie Trinh Thi, auteur d'"Une leçon de fellation", vous délivre ses conseils.

Avoir envie

Est-ce parce que vous êtes dégoûtée d'avance ou parce que vous avez peur de mal faire ? Quoi qu'il en soit, la fellation, franchement, vous vous en passeriez bien. D'ailleurs, à chaque fois que votre homme vous en demande une, c'est la même chose : vous prétextez une migraine ou vous faites carrément semblant de ne pas l'avoir entendu... Et lorsque, finalement, vous consentez à vous glisser entre ses jambes, vous expédiez les choses le plus vite possible et du bout des lèvres... Stop !

« Pour qu'une fellation soit réussie, il faut que les deux partenaires ressentent du plaisir », explique Coralie Trinh Thi, auteur de Osez une leçon de fellation (éd. La Musardine). Autrement dit, si, au moment d'attaquer les choses sérieuses, vous êtes au bord du dégoût, il est à parier que votre partenaire sera affecté par votre malaise et ne ressentira aucun plaisir... Dommage !

« Bien sûr qu'il faut maîtriser un minimum la technique, ajoute Coralie Trinh Thi. Mais même si c'est une experte, une fellatrice ne donnera aucun plaisir à son partenaire si elle se force ! »

Inutile donc de vous lancer à contrecœur dans une caresse orale qui ne fera plaisir à aucun de vous deux... Retentez l'expérience plus tard ou rabattez-vous plutôt sur d'autres caresses tout aussi torrides.

 

Pas de précipitation !

D'accord, l'amour est surtout une affaire de spontanéité... Mais pas question non plus de vous jeter sur votre homme au retour du boulot, de lui arracher son jean et de lui infliger une gâterie sauvage, comme ça, sans prévenir !

« Sauter sur son pénis au repos, pendant qu'il téléphone à sa mère ou regarde le foot, sans aucun préavis, ça ne marche pas, confirme Coralie Trinh Thi. Au mieux, il se sentira consterné, au pire, vous lui ferez mal ! »

Une bonne fellation doit en effet être précédée de préliminaires. Aussi, avant de vous précipiter sur sa braguette, commencez par le caresser en insistant sur ses zones érogènes , explorez-le du bout de la langue ou encore prodiguez-lui un massage érotique pour réchauffer l'ambiance !

« Si vous êtes débutante en matière de fellation, n'hésitez pas à masser son pénis en guise de préliminaire, conseille Coralie Trinh Thi. En utilisant vos doigts, vous pourrez découvrir ses réactions et la forme de son sexe : vous ressentirez ainsi moins d'appréhension au moment de le prendre en bouche. »

Avant d'attaquer les choses sérieuses, laissez donc parler votre imagination...

 

Le secret : la communication

Ca y est, l'ambiance est torride, et votre homme, fou de désir, n'attend plus que vous. Problème : vous n'avez absolument aucune idée de ce que vous devez faire, une fois son sexe pris en bouche... Quel caresse lui donnera le plus de plaisir ? Quel rythme devez-vous adopter ? Pas de panique ! « Il n'existe pas de recette miracle pour faire une bonne fellation puisque tous les hommes ont des préférences différentes, affirme Coralie Trinh Thi. La seule technique infaillible, c'est l'attention à l'autre ! »

N'hésitez pas à expérimenter différents mouvements sur votre partenaire et demandez-lui ce qu'il préfère. Il est timide et n'ose pas vous guider ? Alors fiez-vous à ses réactions : s'il ne peut pas retenir ses coups de reins ou fait mine de poser sa main sur votre tête, c'est que son corps réclame plus de pression ou de vitesse. A vous de rectifier le rythme !

« Soyez aux aguets du moindre changement de posture, conseille Coralie Trinh Thi. S'il se rétracte, s'il a un mouvement de recul, s'il rate une respiration, c'est que la caresse est désagréable. Par contre s'il se cabre, gémit ou halète, vous êtes sur la bonne voie. »

Pour lui prodiguer une caresse inoubliable, finalement, il vous suffit d'être à son écoute...

'

Page 1 sur 2

Derniers Articles