Voici ces critères qui discriminent à l'embauche... - Page 1/2

Trop gros, mal habillé: ces critères qui discriminent à l&embauche

Vous vous souvenez de cette hilarante pub télé il y a quelques années pour une célèbre pâte à tartiner au fromage? On y voyait des vaches en plein casting, avec des commentaires "trop grosse...trop grande..trop maigre"...Le problème, c'est qu'elle traduit, encore aujourd'hui, une réalité beaucoup moins drôle, vécue par des candidats à l'embauche. Les études se succèdent et parviennent généralement au même constat: même si les employeurs se gardent bien de le dire (en face) aux candidats, ils restent très sensibles à l'apparence physique, dès lors que les postulants passent la porte de leur bureau pour un entretien. L'habit ferait donc le moine, si l'on en croit le baromètre du Défenseur des droits et de l'OIT (organisation internationale du travail). Ainsi, ceux et surtout celles qui n'ont pas la taille mannequin et qui, en plus, ne portent ni costumes ni tailleurs classiques, ont toutes les chances...de ne pas être embauché. En clair, l'apparence physique reste bien un facteur discriminant. C'est pourtant interdit par la loi! Comme le rappelle l'étude, "les discriminations liées à l'apparence physique sont interdites, notamment au travail (code pénal)". On entend par là traits du visage, silhouette, corpulence, couleur des yeux, handicap visible...

Page 1 sur 2

Derniers Articles