Voici ce qu'il faut faire les 5 premières minutes d'un entretient... - Page 1/4

On le répète à l'envi : tout se joue pendant les premières minutes d'un entretien. Voici quatre axes à travailler pour être certaine de ferrer votre poisson. 

L'adage est bien connu : nous n'avons pas deux fois l'occasion de faire une bonne première impression. Pourtant, que vous soyez face à un recruteur ou à un client -quelqu'un que vous devez mettre dans votre poche, en somme-, la panique et le stress vous transforment en petit être gêné. Vos mains sont moites, votre sac vomit d'un seul coup vos affaires au moment de vous installer. Vous parlez trop, beaucoup trop. Vous vous entendez raconter les derniers exploits de votre mère au cours d'aquabiking en vous demandant comment vous en êtes arrivée là. Vous repensez à votre boss dire en articulant chaque syllabe que les cinq premières minutes sont « ca-pi-ta-les ». Avant même d'avoir pu avancer vos arguments, vous êtes cuite. Game over. « Une bonne impression dure dix minutes, une mauvaise, quarante », prévient Evelyne Platnic-Cohen, fondatrice et directrice de Booster Academy. Pour faire pencher la balance du bon côté, voici quatre axes à travailler pour réussir son entrée en matière.

Page 1 sur 4

Derniers Articles