Un logiciel capable d'annuler les contraventions à était créé par un étudiant... - Page 1/2

Tout le monde connaît cette situation : en retard, on décide de prendre sa voiture pour aller au travail et on finit garé sur une place livraison avec l'idée qu'on ira la déplacer à la pause déjeuner. Enfin, c'était sans compter sur la contravention qui nous attend sagement sur le pare-brise. Tout cela pourrait bien devenir de l'histoire ancienne grâce à un étudiant

Dans ces moments, on se sent un peu comme lui. Enfin, on oscille entre la dépression et l'énervement, mais on finit bien par se raisonner et par payer, dans la douleur. Sinon, il y a toujours l'option qui consiste à contester son amende. Le problème, c'est que les démarches sont souvent longues et compliquées pour que l'administration admette son erreur. Un étudiant britannique a décidé de faciliter ce processus en créant un logiciel

Maître Robot

Pour éviter d'avoir recours à un avocat, Joshua Bowder a décidé de créer un représentantvirtuel qui peut gérer ces affaires de manière automatique. L'utilisateur n'a plus grand chose à faire, hormis répondre à quelques questions pour déterminer la nature du problème et vous délivrer l'argumentaire juridique adapté. Le jeune homme explique : "Les problèmes judiciaires sont un fardeau pour les personnes les plus désavantagées. Avec des technologies telles que mon robot, j’espère que chaque personne à travers le monde aura le droit au même degré de protection qu’un milliardaire." Grâce à son logiciel, la justice devient accessible pour tous. Et, le mieux, c'est que ça fonctionne : il aurait permis à près de 47% des utilisateurs d'obtenir gain de cause, soit près de 95 000 contraventions annulées. Pour l'État, cela représente un manque à gagner de 3 millions de dollars. Ouch.

Page 1 sur 2

Derniers Articles