Un ancien sans-abri, sorti de la rue, monte une association pour aider les SDF à nourrir leurs chiens

Un ancien SDF a monté une association… Pour distribuer des croquettes, produits de soin et médicaments aux chiens sans-abri.

 

Après avoir vécu dix ans dans la rue, cela fait quelques mois que Christophe, à force d’acharnement, s’est sorti de cette situation que bien des hommes et des femmes continuent à vivre au quotidien.

 

@ Christophe, fondateur des Babines de l'Espoir.  J. Urbach/ 20 Minutes


Pourtant, il n’a pas oublié son ancienne vie ! Chaque semaine, il se promène dans la ville de Nantes, au hasard des rues et des places, pour venir en aide à ceux qui étaient comme lui, il n’y a pas si longtemps encore…

 

Plus exactement, Christophe vient en aide aux fidèles compagnons d’infortune des SDF : leurs chiens.

  

@ J. Urbach/ 20 Minutes

@ Christophe, fondateur des Babines de l'Espoir.  J. Urbach/ 20 Minutes


Dans ses propos, rapportés par le 20minutes, il explique que, grâce aux dispositifs mis en place pour aider les personnes dans le besoin, « [les sans-abri] arrivent toujours à se débrouiller dans les situations difficiles.... Mais pour les chiens, c’est beaucoup moins évident. » C’est pourquoi, dans les rues de Nantes,Christophe distribue des sacs remplis de croquettes, de friandises, mais aussi des muselières ou des produits anti-puces…

 

Nommée  « Les babines de l’espoir », la nouvelle association qu’il a créée s’est déjà développée à Bordeaux, et souhaite s’étendre dans d’autres villes de France. Sa mission : aider les chiens des rues à s’alimenter, mais aussi assurer des soins d’urgence, en association avec des vétérinaires.

 

 Il faut dire que pour les sans-abri, il est souvent difficile de subvenir aux besoins de leurs chiens.Christophe le sait bien, lui qui a pu compter sur Margot, sa chienne croisée de type berger, dans les moments les plus difficiles de sa vie. L’ancien SDF explique que, pour nourrir son chien, un sans-abri doit dire adieu à une bonne partie de sa manche. Pourtant, la plupart sont prêts à faire ce sacrifice sans hésiter, pour la chaleur et le réconfort apportés par leur fidèle compagnon à quatre pattes. Une présence qui leur est plus que nécessaire.

@Les Babines De L' Espoir/ Facebook

 @Les Babines De L' Espoir/ Facebook


« Le chien, c’est le dernier lien qui nous reste avant de sombrer complètement, explique Christophe. C’est aussi une protection, bien sûr, en cas d’agressions. Avoir quelqu’un dont on doit s’occuper, c’est ce qui nous rattache à la vie, et nous aide à ne pas faire trop de conneries… »

 

Christophe a déjà réussi à réunir un stock de 150 kg de nourriture pour son association, grâce à de généreux dons de la part de particuliers. Il cherche désormais un local où s’installer.

 

@Les Babines De L' Espoir/ Facebook


Pour célébrer Noël à sa manière avec les habitants de la rue, l’association distribuera, mercredi 23 décembre, des colis de Noël garnis d’un médaillon, de friandises ou d’autres petits jouets.

 

Si vous avez envie d’aider l’association, vous pouvez faire un don sur la cagnotte Leetchi des babines de l’espoir. Si vous préférez participer concrètement en tant que bénévole, vous pouvez aussi participer pour aider à la distribution (2 à 3 heures par mois) ou encore ramener directement des croquettes, des produits anti-puces et autres objets de première nécessité à l’association. Pour cela, renseignez-vous surla page Facebook.

 

Enfin, que vous soyez en mesure d’aider ou non, n’hésitez pas à partager cet article, pour faire connaître ce magnifique projet.

Derniers Articles