Rescapés d’un incendie, ce bébé orang-outan et sa maman semblaient condamnés mais…

L’histoire se déroule à Bornéo. Les deux protagonistes orangs-outans ont fui un incendie de forêt puis se sont retrouvés sans force face à un village. Mourant de faim, ils tentent de trouver à manger mais sont chassés par les villageois à coups de pierre. Ces derniers ont même voulu les capturer pour les attacher et les laisser mourir.

Mais l’aventure ne se termine pas aussi mal que l’on pourrait le croire. En effet, ces deux orangs-outans - car il s’agit de deux singes, une mère et son petit - ont croisé le chemin d’une ONG anglaise l’International Animal Rescue. Les premières constatations des vétérinaires sont assez sombres : la mère n’a pas mangé depuis près d’un mois et est blessée. Son petit est très faible et refuse de lâcher sa mère.

Il a donc fallu l’endormir pour le nourrir par intraveineuse. A ce jour, les deux singes sont sauvés et se remettent dans une aire de conservation à Sumatra. Mais le quotidien de leurs frères n’est guère sûr, les incendies de forêt se multipliant à grande échelle. Cela entraîne une forte baisse de la population d’orangs-outans. D’autant que les habitants les considèrent comme une menace.

CTI5cyWXAAAGpSs

Source : Metronews

Derniers Articles