Remboursement à 100% à partir du 1er avril pour l'IVG...

L&IVG sera remboursée à 100% à partir du 1er avril

L’ensemble du parcours de l’interruption volontaire de grossesse (IVG)sera intégralement remboursé à partir du 1er avril 2016, a annoncé le 15 janvier la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Et ce, pour toutes les femmes sans distinctions de ressources ou d'âge.

Depuis 2013, seul l'acte en lui-même était remboursé totalement. Désormais, les consultations, les analyses et les échographies seront également concernées par cette prise en charge.

IVG : suppression du délai de réflexion d'une semaine

Une annonce qui intervient un an après le lancement du programme national d'action pour l'accès à l'IVG "dont la majorité des mesures ont déjà été prises", a assuré la ministre. L'accès à l'IVG sera également amélioré grâce à plusieurs textes du projet de loi de modernisation du système de santé, voté en décembre 2015.

Les mesures, mises en œuvre avant l'été, comprennent la suppression du délai de réflexion d'une semaine et le renforcement de l'offre de proximité. Les sages-femmes pourront réaliser des IVG médicamenteuses et les centres de santé des IVG instrumentales.

Un arsenal d'outils d'information déployé

Une campagne d'information, "IVG, mon corps, mon choix, mon droit", qui s'est achevée mi-décembre, a été organisée par le Gouvernement pour rappeler aux femmes leurs droits et renforcer la notoriété des outils d'information officiels sur l'IVG.

Le site officiel ivg.gouv.fr, par exemple, a accueilli entre 160 000 et 180 000 visiteurs par mois lors de la campagne, soit le double de sa fréquentation habituelle.

Un système de référencement payant a été mis en place et les mots-clés améliorés afin que le site du Gouvernement arrive en tête des réponses lors d'une recherche sur l'IVG, avant les sites des organisations anti-IVG, très actives également.

Un numéro national d'information (0800 08 11 11), anonyme, gratuit et accessible 6 jours sur 7, a également été lancé le 28 septembre et a reçu déjà plus de 2 000 appels par mois.

Derniers Articles