Présenter le JT avec un décolleté plus que vertigineux ? C'est la dernière trouvaille d'une chaîne albanaise pour booster ses audiences - Page 1/3

De nos jours, grâce à Internet et sa réactivité hors norme, l’information circule aux quatre coins du monde en un temps record. Ainsi, les journaux télévisés, diffusés à heures fixes chaque jour, se retrouvent souvent pris de vitesse et ont du mal à maintenir leurs audiences d’antan. Malgré cette conjoncture difficile, une chaîne albanaise a peut-être trouvé LA solution pour inciter les gens à regarder son JT… 

@ZjarrTV


L’idée phare de la station ZjarrTV, c’est de recruter une présentatrice physiquement très attractive, et de la déshabiller à l’écran ! En effet, lors de son journal télévisé, Greta Hoxhaj (24 ans) apparaît avec pour seule tenue vestimentaire une veste de costume ouverte qui laisse très largement entrevoir sa poitrine abondante. Un changement qui n’améliore pas franchement l’image de la femme, ici relayée au stade d’objet de désir, mais qui en revanche a eu les conséquences prévues sur les courbes d’audiences. Depuis la mise en place de ce JT nouvelle version, le nombre de téléspectateurs n’a cessé d’augmenter. 

Lors d’une interview accordée à l’AFP, Ismet Drishti, le propriétaire et PDG de la chaîne, a déclaré : « En Albanie, où les médias sont très souvent contrôlés et orientés par les pouvoirs politiques, les téléspectateurs ont besoin d’une antenne qui retransmet les informations telles quelles sont réellement, même si c’est en étant nu. On ne vend pas du sexe, on ne fait que relayer les nouvelles de manière tout à fait classique. C’est purement symbolique et permet une bonne publicité pour notre émission et notre média. » 

De son côté, Greta Hoxhaj, la désormais célèbre présentatrice, savoure ce qui lui arrive : « J’ai travaillé pendant 5 ans sur une chaîne locale où jamais personne ne m’a remarquée. Ça été très formateur donc je ne regrette rien. Mais ici, en 3 mois à peine, je suis devenue une star. » Et même à l’étranger, la jolie Albanaise s’est tout de suite fait repérer. En effet, une télévision australienne qui s’apprête à lancer un journal similaire lui a proposé un contrat particulièrement lucratif pour venir exercer ses « talents ». Aux dernières nouvelles, la jeune femme n’a pas donné suite. 

@ZjarrTV

Page 1 sur 3

Derniers Articles