Pourquoi vous ne devriez jamais faire votre lit quand vous vous réveillez le matin

Votre maman vous l’a toujours dit : fais ton lit. Chaque matin, alors que vous vous leviez pour aller prendre votre petit-déjeuner, les yeux encore embués de sommeil et le cerveau pas encore tout à fait en marche, vous aviez le droit à l’inévitable question : « Tu as fait ton lit ? »

Non seulement faire son lit ne sert à rien puisqu'on va devoir le défaire ensuite pour se coucher, mais ça prend du temps alors qu'on pourrait en profiter pour rester couché plus longtemps.

 

Eh bien, vous savez quoi ? Il se trouve que nos mamans avaient tort — en fait, c’est meilleur pour vous et pour votre santé en général, de ne pas faire votre lit du tout.

 

Pourquoi ? À cause de ces petits trucs, qui batifolent gaiement dans vos draps (et qui, au passage, vous font plein de câlins et de bisous quand vous dormez paisiblement. Beurk.)

 

  

 

Le tout-puissant acarien. Bon en fait, ils sont microscopiques, et ces saloperies de bestioles grouillent dans nos lits, mais aussi nos moquettes, bref à peu près partout dans nos maisons. En fait, on en trouve à peu près 1,5 million rien que dans un seul lit !

 

Les acariens se nourrissent entre autres de poussières, et aiment par-dessus manger la peau humaine. Enfin, plus précisément, la peau morte. Sympa, non ? C’est pour cela qu’ils aiment autant se blottir avec nous, bien au chaud, sous les draps.

 

Les allergènes qu’ils produisent, ce sont en fait leurs excréments (oui, comme si ça ne suffisait pas, ils font allègrement caca dans nos lits !) que nous inhalons et que nous avalons pendant notre sommeil. Et à force d’avaler leurs déjections, on peut finir par souffrir d’allergies diverses ou de problèmes respiratoires tels que l’asthme.

 

 

 

Résumons les choses : alors que nous transpirons et que nous bougeons pendant notre sommeil, nos peaux mortes se répandent un peu partout, les draps absorbent ce délicieux mélange de peau et de sécrétions corporelles, et les acariens s’en donnent à cœur joie tout en profitant d’un formidable buffet à volonté.

 

Si on écoute notre maman (ou notre coloc’, ou la personne qui partage notre toit d’ailleurs,) et qu’on remet les draps au matin, la transpiration, les acariens et les peaux mortes continueront à macérer dessous.

 

Voilà pourquoi il est très mauvais de faire son lit ! Au contraire, il vaut mieux laisser le lit défait, afin que les draps s’aèrent et que vous puissiez vous coucher le soir venu dans un environnement sain et bon pour votre santé.

 

De cette manière, au lieu d’être bien protégés et à l’abri des draps, les acariens se retrouvent exposés à l’air frais et à la lumière. Cela a pour effet de déshydrater les acariens et de les tuer !

 

Si vous voulez absolument vous coucher dans un lit fait (ce qui ne sert à rien en soi puisque vous allez le défaire en entrant, mais admettons), les experts recommandent de faire votre lit le soir, lorsque vous rentrez chez vous et que vos draps se seront aérés durant toute la journée.

 

Voilà, vous n’avez plus qu’à imprimer ça et à l’envoyer à votre maman, qui vous a forcé pendant des années à nourrir vos acariens. Après tout, les feignants ont toujours raison !

Derniers Articles