Orthographe : 14 fautes de français vraiment moches que vous ne ferez plus - Page 1/4

On écrit "tort" ou "tord" ? On écrit "une ballade" ou "une balade" ?

La langue française est très difficile à écrire (et même à parler pour certains). Elle comporte des dizaines de règles compliquées à apprendre par coeur et le pire, c'est qu'il y a toujours des exceptions qui viennent tout compliquer.

Si le Bescherelle était votre pire ennemi quand vous étiez petit mais que vous voulez vous rattraper maintenant, voici 15 fautes de français à ne surtout pas faire (notamment dans votre lettre de motivation) et des petites techniques pour les éviter :

 

1. "Et bien" ou "Eh bien" : lequel est le bon ? 

Si vous voulez donner un petit style "oral" à votre texte en commençant une phrase par "Eh oui !", ou "Eh non !", eh bien, il ne faut pas écrire "Et bien" : ça n'a aucun sens ! Il faut orthographier cette expression "eh" voire avec une "hé". 

 

2. Tout et tous : la malédiction

Cette faute est la tannée des amateurs de Pivot et des défenseurs de la langue française. C'est vrai que ce n'est jamais simple de savoir. Pourtant, il existe une petite règle toute simple pour éviter 90% des fautes entre "tous" et "tout" : utilisez "tout" lorsque la suite de la phrase désigne un singulier et "tous" lorsque la suite de la phrase désigne un pluriel. Vous verrez, ça marche presque toujours. 

 

3. Ecrire "Autant pour moi" est incorrect (à la base)

Si un jour, vous écrivez : "Ah, j'ai fait une erreur, autant pour moi !", vous aurez en réalité fait deux erreurs. Car l'expression correcte pour reconnaitre son erreur est "au temps pour moi". Oui, c'est très bizarre et cela ne parait pas du tout naturel mais c'est comme ça. En revanche depuis quelques années, certains linguistes défendent la nouvelle orthographe. Certains diraient que c'est du nivellement par le bas...

'

Page 1 sur 4

Derniers Articles