Mère de 5 enfants "pro-vie", elle a un message pour les anti-avortement

Un coup de gueule pour que les "pro-life" assument jusqu'au bout !

Le mouvement pro-vie ou pro-life (en anglais), souvent proche de mouvements religieux, défend le droit à la vie en s'opposant au droit à l’avortement, à la contragestion, à l’euthanasie, et parfois à certaines formes de contraceptions et à la peine de mort.

enfant et bébé

Source photo : medium

 

Voici le coup de gueule d'une mère de famille au sujet de personnes qui soutiennent le mouvement pro-vie :

 

"Je suis allée au supermarché aujourd'hui. Avec mon mari et mes 5 enfants. Mon mari a rencontré un vieil ami et s'est mis à discuter 5 minutes. Un peu trop confiante en mes capacités, je suis partie avec mes 5 loustics dans la file d'attente. Au bout de quelques minutes, ça a été à mon tour, et vous imaginez un peu comment cela s'est passé. Vous avez même sûrement déjà vécu cette scène vous même : mon petit de 7 mois qui était dans mes bras a eu faim et a commencé à chercher mon sein à travers mon pull pour se nourrir. Celle qui a 1 an et demi a voulu attraper un bonbon que je lui ai retiré des mains et elle s'est mise à pleurer. Et le petit de 2 ans et demi s'est mis en tête d'aider ses frères de 6 et 8 ans à décharger le caddie et a renversé une barquette de fraises. Il y en avait partout... 

 

En plus de ça, j'ai voulu payer avec des tickets restaurant, mais la caissière a commencé à faire du zèle... Bref, les gens derrière moi s'impatientaient et je me suis excusée, évidemment. Je me détestais d'être cette femme-là, une mère dépassée par des enfants hors-de-contrôle. 

 

Une femme derrière moi dans la queue a haussé les épaules et m'a dit : "Ne vous inquiétez pas, on est toutes passées par là". Mais le couple juste derrière elle ne voyait pas du tout les choses comme ça. L'homme a regardé sa femme et lui a dit avec une voix suffisamment forte pour que j'entende : "Certaines personnes devraient s'arrêter d'avoir des enfants." A voir leur visage, je suis sûre que sa femme a acquiescé...

 

C'est vrai, j'étais un cliché. Une jeune maman, avec 5 enfants (dont deux métisses) et des tickets resto, en train d'essayer de faire les courses. Je fais très jeune pour mon âge, et personne ne pouvait lire sur mon visage que j'étais mariée et heureuse dans ma vie. Les stéréotypes ont la vie dure. Mais quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'ai vu en sortant du supermarché que le couple qui voulait m'empêcher d'avoir des enfants avait un sticker "pro-life" collé à l'arrière de son véhicule !

 

Je n'aurais jamais cru que des personnes s'affichant comme "pro-vie" se permettraient de dire ça !

 

Dans mon esprit simpliste de maman trop jeune, si vous considérez que la vie commence au moment de la conception, vous êtes également obligé de considérer que la vie ne s'arrête pas au moment de la naissance. Être pro-life, ce n'est pas se battre pour la vie et les droits des enfants pendant ses 9 mois dans l'utérus de la femme, c'est aussi se battre pour la vie est les droits des enfants une fois qu'ils sont nés !

 

C'est facile de se lever et de se battre pour un petit amas de cellules, mais il faut continuer le combat avec ces cellules une fois qu'elles sont capables de parler, de courir et de faire des bêtises. Vous devriez aussi vous lever pour aider une mère qui se bat avec ses 5 petites vies. 

 

Si votre première pensée quand vous croisez une mère de famille qui se bat pour élever correctement son enfant, c'est : "Cette mère et son fils méritent un bonne leçon !", je ne suis pas certaine que vous soyez pro-vie.

 

Si votre première pensée quand vous croisez une famille qui utilise les aides du gouvernement pour élever le plus dignement possible sa progéniture, c'est : "Tous des assistés qui vivent grâce à mes impôts !", je ne suis pas certaine que vous soyez pro-vie.

 

Si votre première pensée quand vous croisez un couple qui a choisi de faire plus d'enfants que vous, c'est : "Quels gens égoïstes et ignorants, on n'ira pas loin si on continue comme ça", je ne suis pas certaine que vous soyez pro-vie.

 

J'irai même plus loin en parlant de politique : Vous avez entendu parler de tous ces jeunes adultes qui sont envoyés à l'étranger par leur parents, malgré les dangers de mort qui guettent à tous les coins ? Si votre première pensée quand vous pensez à eux, c'est "Saletés de migrants, il faut qu'on construise des murs aux frontières", je vous le redemande, êtes-vous réellement pro-vie ? Ces personnes ont des parents et souvent des enfants, ils risquent leur vie pour eux. Et vous, êtes vous sûr d'être pro-life ? Que faites-vous pour défendre la vie de ces gens ?

 

Pour la majorité des femmes, choisir la vie, c'est choisir la difficulté, car nous vivons dans un monde désarticulé, déshumanisé, cassé. Toutes les mères, mêmes celles qui avaient prévu d'avoir un enfant, ressentent une énorme pression à l'idée de mettre au monde un petit enfant dans cette réalité froide et dure. 

 

Vous qui défendez la vie, vous devriez faire en sorte que cette vie soit la plus belle possible. Vous ne devriez pas vous focaliser sur ces fameux 9 mois de gestation, mais sur tout ce qui se passe ensuite. Vous devriez supporter toutes les mères du monde, quoi qu'elles fassent, car bien souvent, leurs choix sont dictés par une société injuste et invivable, qui les dépasse. 

 

La vie, ce n'est pas trois manifestations contre l'avortement ou contre l'euthanasie. La vie n'est pas d'être anti-choix. La vie, c'est l'amour, c'est la compréhension, c'est l'empathie. C'est ça, être pro-vie !"

 

Que pensez vous de ce témoignage ? Si cet article vous a plu, lâchez un like, un commentaire et partagez ce sublime coup de gueule avec ceux qui vous aimez ! 

Derniers Articles