10 bonnes raisons de détester les Metalleux

Comme tout bon groupe social qui se respecte, les métalleux n'échappent pas à la caricature, au cliché, et au spécimen-type. Le metalhead de base est donc souvent un truc habillé tout en noir avec les cheveux longs et décoré obligatoirement par au moins un accessoire en métal argenté (pic, boucle d'oreille, bague, boucle de ceinture, piercing, dents en argent serties de diamants 24 carats). Et en plus il gueule une bière à la main. Et cela doit cesser immédiatement parce que c'est plus possible.


Attention: Ce top est à vocation humoristique. L'auteur ne peut être tenu pour responsable des guerres, suicides et autres épidémies que sa lecture pourrait entraîner.

Le métalleux est toujours le meilleur


Il connaît tout sur tout, tout le temps. Par exemple il est expert en Seconde Guerre Mondiale s'il écoute du black metal ou du thrash. Il est incollable sur le romantisme et Baudelaire s'il aime le doom ou sur le Moyen-Âge s'il est Pagan/Viking/Folkeux. Il ne peut pas dire de bêtises de toute façon : tout ce qu'il dit, il l'a lu soit dans les pochettes des albums de ses groupes préférés, soit sur Wikipédia. Alors pensez-donc, le métalleux, c'est le meilleur, il est culturé, lui.

Le métalleux a tout vécu


Il a connu soixante-treize amis qui se sont suicidés de toutes les manières possibles et imaginables, il a eu 3 ex qui ont fait des partouzes de fou dans du sang de vierge, il a au moins trois proches qui ont/ont eu le cancer, il a vécu au moins la moitié de sa vie en banlieue ultra-défavorisée où y'avait même pas l'ADSL, donc du coup, la vie, il sait ce que c'est. Il a roulé sa bosse, du haut de ses 18 ans, il a plus souffert que tous les moutons décérébrés qui écoutent Lady Gaga.

Le métalleux est de droite


Mais attention, il est pas d'accord avec Sarko, parce que Sarko tu comprends, c'est qu'un manipulateur et un bon communicant. Lui il est d'accord avec la vraie droite, celle qui ose dire tout haut ce qu'on pense tous tout bas. Il peut tenir des heures à tenir un discours auquel il croit sur les expulsions de Roms, sur le « Les pays Nordiques c'est les mieux OK » ou sur l'inexistence de la Gauche Française actuelle. Le métalleux, lui, il a les réponses. Mais le système est fait de suiveurs et de moutons alors du coup il les garde pour lui.

Le métalleux il connait toutes les religions du monde, et c'est tout de la merde


Que tu lui parles de Chrétienté, de Judaïsme ou d'Islam, le métalleux, il a tout lu sur le sujet. Même que chez lui il a 23 Bibles, 12 Torah et 49 Coran, et qu'il a tout lu de A à Z. Et il trouve que c'est que de la connerie. C'est Darkthrone et Mayhem qui le disent, ils peuvent pas se planter, de toute façon. Par contre, Thor, Odin ou Taranis et Cernunnos, eux, c'est pas des tanches. Eux, on peut croire en eux. C'pas d'la merde, OK ?

Le métalleux est alcoolique


Il boit, il boit, il boit. Pour lui, une fête sans alcool, c'pas une fête. Le but, finir bourré. On s'en fout de déguster ce qu'on boit. Lemmy de Motörhead il boit comme un trou, alors le métalleux il fait pareil. Lemmy il fait la pub pour Jack Daniel's ? Eh beh allez, le métalleux il va acheter sa petite bouteille de Jack, on s'en fout du goût, tant qu'on r'ssemble à Lemmy ! Et une fois bourré, le métalleux ira crier Satan en montrant sa bite dans les rues piétonnes, ou mieux, dans la salon de ses potes. On est rock'N'Roll ou on ne l'est pas.

Le métalleux est le meilleur musicien du monde


Parlez avec un métalleux cinq minutes. S'il a un groupe, il vous dira « On joue quelque chose d'assez unique, en fait », jamais il n'avouera que sa musique, y'a 30 000 péquins qui la jouent, qui l'ont jouée et qui la joueront. Et il se voit déjà le nouveau James Hetfield (ou le nouveau Lord Satanae 666, true undergr00nd spirit). Et quand vous lui parlez d'un musicien, il vous dira « Pfff, j'connais des mecs, ils jouent mieux ». Forcément, le métalleux est entouré de 432 Mozart et 287 Beethoven. Il est comme ça, le métalleux, il est humble quand il parle de ses potes.

Le métalleux est fermé d'esprit


Tu lui dis que Lady Gaga, ça ne te fait pas gerber, t'es catalogué comme "PD". Direct. Normal, ça veut dire que tu mates MTV et que tu veux à tout prix ressembler à Lady Gaga, parce que t'as eu le malheur d'avouer que Poker Face est plutôt entraînant. Bien sûr, si t'avais parlé des Pussycat Dolls ou des L5, il aurait pas eu le même jugement. Il aurait d'abord fait un commentaire sur le cul ou les nibards d'une des gonzesses du groupe. Mais t'aurais été PD quand même.

Le métalleux n'est pas drôle


Son humour se veut corrosif et grinçant, mais il est juste lourd, en fait. Ça porte toujours sur les quatre même thèmes. Soit l'homosexualité, soit le penchant politique, soit la religion, soit la couleur des cheveux. Si t'es un roux homo de gauche catholique, t'es mort. Pour le métalleux, le monde est simple. Soit t'es blanc, soit t'es noir. Le PD est PD, le roux est roux, le noir est noir, le bougnoule est bougnoule, point. Ta personnalité se résume en un mot. Le métalleux a souvent un rire gras, aussi.

Le métalleux est un Don Juan


Il a chopé Sabrina, Stéphanie et Satania dans la même soirée, il les a toutes fait jouir en moins de 6 minutes et il a remis ça jusqu'à 23h30 (le métalleux est un fou dans sa tête, il a pas peur d'être fatigué !). Bon, t'as jamais vu Sabrina ni Stéphanie ni Satania, mais si le métalleux le dit, ça doit être vrai.

Le métalleux, il écoute que les meilleurs groupes


Il écoute la crème de l'élite, tu peux pas test. Un jour il a écouté deux morceaux de Troudukult666, un groupe Parisien de Dark Goth Black Metal, ça lui a pas plu. Du coup, si toi t'aimes, bah t'es un con, et tu mérites même pas qu'il te parle quoi.

 

Le métalleux, faudrait donc lui cracher dessus dans la rue et chier dans ses rangers. Mais bon, sans le métalleux, on n'aurait pas eu Highway to Hell, Nothing Else Matters, I Wanna Rock. Et plein de bars devraient se passer de 90% de leur clientèle. Les vendeurs de perfecto feraient faillite. On n'aurait pas de beaux mecs aux cheveux longs et aux corps viril. On pourrait pas occuper les politiques l'été avec les débats sur le Satanisme dans le Rock'N'Roll. On n'aurait pas eu des entrées classes pour les catcheurs. On n'aurait jamais ressorti nos livres de Lovecraft. On n'aurait jamais trouvé les guitares électriques cool. On n'aurait jamais eu le plaisir de se prendre pour une rockStar à 14 ans dans sa chambre en jouant ou en chantant en playback sur une chanson en se dandinant comme un phoque. On n'aurait jamais connu Manowar, Iron Maiden, Metallica, Nightwish, Trust ou Megadeth. Le métalleux, on doit le détester, c'est clair. Mais pas l'éradiquer, finalement. Parce qu'on se ferait quand même chier, sans nos boules de poils sataniques et alcoolisées... Non ?

 

Derniers Articles