« Lune de Sang » : ce phénomène astronomique rare aura lieu ce week-end ! Soyez attentif!

Pour beaucoup d'entre nous, les éclipses lunaires sont moins spectaculaires que les éclipses solaire. Oui mais voilà, faut que ça cesse, car c’est faux ! 



En effet, celle qui se déroulera dans la nuit du 27 au 28 septembre prochain ne laissera personne indifférent. Et pour cause, à cette date, la Lune s'éclairera d'une incroyable teinte écarlate lors d’un phénomène très rare appelé "Lune de Sang". Explications.

 

 

La Lune, satellite naturel de notre planète, a une orbite elliptique autour de cette dernière. En d'autres termes, la Terre et la Lune ne sont pas toujours à la même distance l'une de l'autre. Et pendant cette période unique, elle se trouvera à 363 104 kilomètres de nous, ce qui, contrairement à ce qu'on pourrait penser, est faible. 

Si ce phénomène est extrêmement rare, c'est parce qu'il nécessite la conjonction parfaite de deux manifestations bien particulières : une Super Lune (une pleine, qui coïncide avec l'approche maximale) et une éclipse solaire. 
 

Un phénomène rare


Depuis 1900, il n'y a eu que 5 Lunes de Sang, une statistique assez explicite qui prouve qu’il ne faut pas la rater ! D'après la NASA, la prochaine éclipse totale d'une Super Lune aura lieu en 2033... De quoi faire regretter les ceux qui auront manqué l’événement. 

 

 

Pour les petits curieux qui souhaitent aller plus loin dans les détails, on peut aussi affirmer qu'il s'agira-là de la seconde et dernière éclipse d'une tétrade. Une tétrade, c'est tout simplement une série de 4 éclipses totales consécutives (dont chacune a lieu à environ 6 mois d'intervalle). 

Et tenez-vous bien : les experts en astronomie s'accordent à dire qu'une tétrade ne se produit qu'une fois tous les 10 ou 20 ans ! À titre d'information, la dernière datait de 2003-2004. 

 

 

Durant plusieurs heures


Contrairement à une éclipse solaire totale qui ne dure que quelques minutes seulement, l'éclipse lunaire totale durera de longues heures. Cette fenêtre laisse largement le temps d'observer tranquillement le phénomène et de l'expliquer aux plus jeunes si besoin. 

Évidemment, seule condition sine-qua-non pour y assister : un ciel clair et dégagé. 

 

 

 

Pour ceux qui se posent la question, sachez que vous n'avez pas besoin de protection oculaire pour regarder ce moment unique. Ouvrez grand les yeux, et surtout : PRO-FI-TEZ !

Derniers Articles