Lorsque cette photographe a retouché la photo de cette femme pour la rendre « plus sexy », elle ne savait pas que sa vision des choses allait radicalement changer...

En tant que photographe spécialisée dans les portraits et shooting sexy, Victoria Caroline Haltom a vu défiler des centaines de femmes dans son studio, qui voulaient avoir recours à ses services. 

Elle est habituée à ce que certaines d’entre elles revient sur leur décision et annule la séance, de peur que leurs défauts ne deviennent trop visibles. Il est vrai qu’il peut être dur, quand on prend ce genre de photos, d’avoir parfaitement confiance en soi et de s’assumer assez pour aller jusqu’au bout…

 

Une cliente particulière, la quarantaine, et maman de deux enfants, a pris rendez-vous avec Victoria pour réaliser une série de photos… Mais elle a demandé ensuite à ce que les clichés soient lourdement retouchés et photoshoppés, afin de laisser son image 100% parfaite, sans le moindre défaut.

 


Interviewée par San Antonio Express-News, la jeune photographe de 25 ans explique que la cliente lui avait déclaré : «  J’en ai marre de tout ça, cela occupe toutes mes pensées, je voudrais voir quelque chose de différent ».

 

Victoria s’est donc mise d’accord avec elle, mais peu après avoir fini son travail, elle a reçu un email.C’était le mari de sa cliente, qui n’était pas satisfait de la surprise que sa femme avait voulu lui faire.

 

Après avoir consulté le couple, Victoria a partagé son histoire sur Facebook :

 

 


 

Et voici la traduction du post, en Français :

 

Aujourd’hui j’aimerais vous raconter, Mesdames, la fois où j’ai vraiment fait une grossière erreur dans mon travail. Il y a quelque temps, quand je venais de lancer mon studio, une femme d’une quarantaine d’années avait demandé mes services et m’avait fait venir dans un MAGNIFIQUE hôtel en plein centre de San Antonio. Elle était voluptueuse, superbe, toute en courbes. J’ai trouvé qu’elle ressemblait à une déesse, et pourtant, comme la plupart des femmes, elle avait une requête à me faire…

 

Elle m’a fixée droit dans les yeux, et elle a dit, « je veux que vous retouchiez les photos pour enlever toute ma cellulite, toutes mes vergetures, TOUTE ma graisse, et toutes mes rides… Faites juste le nécessaire pour que tout cela s’en aille. Je veux me sentir belle, au moins UNE FOIS. »  Alors, j’ai fait exactement ce qu’elle m’avait demandé de faire. Nous avons passé une heure et demie ensemble, pour essayer un grand nombre de poses différentes. Je suis rentrée chez moi, j’ai gommé toutes les vergetures, j’ai fait disparaître jusqu’au plus petit bout de cellulite visible, j’ai supprimé chacune de ses rides. J’ai fait d’elle la quintessence même de ce que toutes les femmes rêveraient d’être, je l’ai transformée en cette image de perfection inatteignable et factice qu’elle voulait obtenir.

 

Puis, Noël approchant, elle fait cadeau à son mari d’un superbe album relié à la main, avec une trentaine de photos prises par mes soins. 3 jours plus tard, je recevais cet email qui m’a profondément bouleversée :

 

« Bonjour Victoria,

Je suis ***, le mari de ***. Je vous écris parce que j’ai récemment reçu un album contenant des images que vous avez pris de ma femme. Je ne voudrais pas que vous pensiez que je suis énervé d’une quelconque manière avec vous, au contraire… Pour autant, j’aurais quelques remarques à vous faire, et je voulais vous dire deux mots à ce sujet.

 

Je connais ma femme depuis que nous avions tous les deux 18 ans, et nous avons eu deux magnifiques enfants ensemble. Nous avons eu, bien sûr, de nombreux hauts et de nombreux bas au cours de toutes ces années passées ensemble, et je pense… eh bien, comment vous dire ? Je SAIS que ma femme a pris ces photos sexy, pour moi, histoire de « rajouter du piment dans notre vie de couple » comme on dit.

Parfois, elle me dit qu’assurément, je ne dois pas la trouver attirante, qu’elle ne m’en voudrait pas si je devais un jour trouver une jeune fille plus jeune et plus belle qu’elle. Quand j’ai ouvert cet album qu’elle m’a offert, j’ai senti mon cœur se briser. Ces images… bien qu’elles soient assurément très belles, et que vous êtes clairement une photographe très talentueuse… ce ne sont pas des photos de ma femme.

 

Vous avez fait disparaître tout ce qui faisait sa personnalité, toutes ses caractéristiques, tous ses petits « défauts »… et, même si je suis sûr que c’est exactement ce qu’elle vous a demandé de faire, sachez que vous lui avez enlevé tout ce qui fait et ce qui a pu faire partie de notre vie.

 

Quand vous lui avez enlevé ses vergetures, vous avez enlevé la mémoire de mes enfants, qu’elle a portés en son ventre. Quand vous lui avez enlevé ses rides, vous avez enlevé plus de trente années de rires, et de larmes ensemble. Quand vous lui avez enlevé sa cellulite, vous lui avez enlevé son amour de la cuisine, ses talents de pâtissière, et toutes les choses merveilleuses que nous avons mangé au fil des ans.

 

Je ne vous dis pas cela pour que vous vous sentiez mal ni pour vous faire culpabiliser, vous ne faites après tout que votre travail. En fait, je vous écris au contraire pour vous remercier. Car en vérité, tout cela est de ma faute.  En voyant ces images, j’ai pris conscience que je ne dis pas assez à ma femme à quel point je l’aime, à quel point je l’adore telle qu’elle est. Elle entend tout cela si rarement, qu’elle a dû finir par croire que ces images plates et sans vie étaient ce que je voulais, ce que j’attendais d’elle, et ce dont elle avait besoin d’avoir l’air.

 

Je dois pouvoir faire mieux que cela, et c’est pourquoi, pour le restant de mes jours, je veux célébrer sa beauté dans toute son imperfection et sa splendeur. Merci pour la piqûre de rappel

 

Cordialement,

**** »

 

Mesdames, sachez que je peux photoshopper absolument tout ce que vous voulez, je peux tout faire, ou presque. Mais je vous encourage vivement à réfléchir à deux fois, pour voir à quel point vous souhaitez vraiment être « modifiée ». Ceux qui nous aiment vraiment nous chérissent et nous adorent tels que nous sommes. Cet email a hanté mes nuits, et j’ai pleuré comme un petit bébé, de honte et de culpabilité, à chaque fois que je l’ai relu, même plusieurs mois après. Je vous encourage à vous assumer VOUS, telle que vous êtes !

 

… oh, et juste au cas où personne ne vous disait à quel point vous êtes belle ce soir… VOUS ÊTES ABSOLUMENT SPLENDIDE !!!! <3

Derniers Articles