L'incroyable histoire de cette femme gavée comme une oie va vous révolter

Et si on échangeait les rôles ?

"Après avoir passé des années dans la région parisienne, je ressens un besoin de m’évader du tumulte de la ville et des pots d’échappement au profit d’un bon air frais de la campagne. J’ai donc décidé de quitter mon studio ridicule de femme célibataire de 30 ans que je suis et de tenter ma chance pour embrasser la formidable carrière d’agricultrice. Enfin, il faut que j’arrive à me faire embaucher pour me faire la main. Cela tombe bien puisque qu’avec les fêtes de Noël qui approchent, le gavage des oies va commencer et les agriculteurs ont besoin de saisonniers. 

C’est le grand jour. J’ai rendez-vous aujourd’hui même avec un fermier dans un village qui porte un nom étrange, comme dans tous les villages français...  Je me mets donc en route sans oublier de rentrer l’adresse dans mon GPS mais il y a un souci, il ne la retrouve pas. Rien d’étonnant, ce doit être un village où ils n’ont même pas le wi-fi…Enfin bref, je vais rouler jusqu’à la ville et des locaux me montreront la route.

campagne

Source photo : www.frankcapria.com

Je suis arrivée au bout de 2 heures de route, j’avoue être très fatiguée... Ça n’a pas été facile à trouver et le fait qu’il n’y ait pas grand-monde n’arrange pas les choses. J’espère que le fermier ne m’en voudra pas d’être en retard, il comprendra sûrement. J’ai enfin trouvé quelqu’un à qui parler. Il m’a dit où était la ferme en me regardant comme si j’étais folle. Ils sont sûrement tous comme ça ici, j’imagine qu’il faudra que je m’y fasse.

Je suis maintenant devant la ferme, j’avoue que je ne m’attendais pas à ça…Elle est dans un sale état ! Elle fout même carrément les jetons mais je n’ai pas le choix si je veux trouver un travail. J’espère qu’en passant dans la grange, je ne vais pas trouver du sang d’animaux partout et du bétail découpé en morceau ou agonisant… Je vois quelqu’un sortir d’une petite maison, ça doit être celle du fermier. Il me fait signe de venir le rejoindre. Il a dû comprendre que c’était moi avec ma DS3 garée devant.

J’ai face à moi un homme souriant quis m’a l’air très sympathique, il me fait oublier le cadre. Ses vêtements sont tâchés de boue et de traces d’origine inconnue, mais on va dire que c’est normal pour un agriculteur.

ferme

Source photo : ghostsnghouls.com

Après les présentations, il m’amène dans la fameuse grange pour me montrer ce que je vais devoir faire. Il y a des tas de machines, des tuyaux, un réservoir rempli de… pâtes ? Qu’est-ce que ça fait là ? Je ne savais pas que les animaux de ferme mangeaient des pâtes, il y a sûrement une explication logique.

Pour le moment, je ne peux pas y penser puisque le fermier demande de m’asseoir sur un fauteuil où il y a des sangles, c’est vraiment bizarre… J’avoue ne pas avoir envie de m’asseoir ici. Attendez, qu’est-ce qu’il fait ? Le fermier vient de me pousser ! Il… il est en train de m’attacher au fauteuil ! Au secours ! Personne ne m’entend, mais qu’est-ce qui se passe ?! Je me débats, mais il est trop fort pour moi ! Il prend maintenant le tuyau que j’ai vu, il est relié au réservoir de pâtes. Ne me dites pas qu’il va me le mettre dans la bouche ?! Si ! Il le fait !

J’ai du mal à respirer, il m’enfonce le tuyau, je le sens descendre dans l’estomac, c’est horrible, j’ai mal… Mais que quelqu’un l’arrête ! Il actionne maintenant la machine, les pâtes descendent le long du tuyau, je les sens au fond de mon gosier, je sens que vais vomir ! Mais quand est-ce que ça s’arrête ?! Il ne voit pas qu’il en met trop ? Il est complètement fou cet homme !

gavage humain

Source photo : ouimaisn0n.wordpress.com

C’est bon c’est fini. Il me détache mais je ne me sens pas bien, je m’écroule à terre tellement je suis lourde… Je ne peux pas lutter contre lui. J’ai l’impression de suffoquer, que je vais exploser, mon œsophage est en feu… Il me traîne maintenant dans une toute petite cage et c’est là que je me rends compte avec horreur que je ne suis pas toute seule. D’autres personnes sont enfermées dans des cages comme la mienne. Elles ont mal, elles souffrent, certaines ne bougent même plus…

Avant de partir, mon bourreau nous dit qu’il reviendra dans la soirée pour la deuxième tournée. Le gavage va durer 10 jours avant qu’on soit abattus froidement. Je crois que j’ai compris, le foie gras cette année, ce sera le nôtre !"

Chaque année, des milliers d’oies sont gavées de manière brutale et enfermées dans des espaces minuscules où elles attendent la mort. Leur foie est si gros qu'il écrase leurs poumons et elles sont si lourdes qu'elles ont du mal à se déplacer. Remis à notre échelle, pour obtenir un foie gras, c'est comme si on nous forçait à manger 7 kg de pâtes, 2 fois par jour soit 14 kg par jour pendant des jours. 

gavage oie

Source photo : www.consoglobe.com

Nous ne disons pas que toutes les oies sont maltraitées, mais quand vous choisirez votre foie gras cette année, vérifiez bien sa provenance !

Si cet article vous a fait réfléchir, n'hésitez pas à nous le dire, à liker, à commenter et à le partager avec vos proches avant Noël !

Derniers Articles