Les scientifiques ont identifié la « zone du bonheur » de notre cerveau !

La quête du bonheur fait encore parler d'elle ! D'après une analyse réalisée récemment, le bonheur serait détectable, voire mesurable. Et c'est précisément l'une des zones du cerveau, le précunéus, qui l'attesterait...

 

Une équipe de chercheurs de l'université de Kyoto (Japon), pilotée par Wataru Sato,s'est investie dans une enquête, associée à l'étude d'IRM, afin de prouver le lien existant entre la zone précunéus et la notion de bonheur subjectif. Rappelons que cette zone du cerveau, à laquelle il avait été attribué un rôle en termes de fonctions cognitives, se situe dans le lobule pariétal supérieur.

 

L'étude réalisée par les chercheurs japonais, parue dans la revue Scientific Reports, s'est fondée sur 51 personnes volontaires, âgées de près de 20 ans. Si l'on ne ressent pas les émotions de la même manière d'un individu à un autre, la notion de bonheur est dite "subjective" dès lors qu'elle se réfère aux facteurs émotionnels, accompagnés de la satisfaction de sa propre existence.

 

Afin de la mesurer, un questionnaire a été établi pour interroger les personnes sur trois critères essentiels : le ressenti des émotions, le degré de bonheur et la satisfaction de son existence. Les réponses ont ensuite été comparées avec les résultats des IRM.C'est ainsi qu'il a été remarqué que la zone précunéus des personnes jugées les plus heureuses était nettement plus développée, ladite zone contenant le plus de matière grise.

 

cerveau

Source : Sciences et Avenir 

Derniers Articles