Les hommes sont les plus touchés par les cancers liés au sexe oral... - Page 1/2

Les hommes plus touchés que les femmes par les cancers liés au sexe oral

Près de deux cancers oropharyngés (de la gorge et de la bouche) sur 3 sont liés à la pratique de la fellation ou du cunnilingus en raison d'un papillomavirus (HPV).

Les hommes seraient deux fois plus touchés que les femmes par ce type de cancer résultant aussi de la fréquence de rapports sexuels bucco-génitaux, selon les résultats d'une étude américaine présentés ce week-end à Washington, à la conférence annuelle de l'American Association for the Advancement of Science (AAAS).

Le système immunitaire des hommes plus faible

L'infection par un papillomavirus est assez fréquente et la plupart des personnes l'élimine en un ou deux ans, mais les hommes moins que les femmes. Chez eux, la réponse du système immunitaireserait plus faible, ce qui les rendrait plus vulnérables.

Le HPV ne déclenche pas directement les mutations responsables de la tumeur, mais provoque des changements dans les cellules qu’il infecte dans la gorge.

Page 1 sur 2

Derniers Articles